Recyclage, Nestlé et l’ANAGED ensemble pour dompter les déchets plastiques

nestlé côte d'Ivoire
Nestlé Côte d'Ivoire et l'ANAGED désormais ensemble contre l'insalubrité

Le mardi 25 février 2020 a eu lieu au ministère de l’assainissement et de la salubrité, la signature d’un protocole d’accord entre le groupe Nestlé Côte d’Ivoire et l’ANAGED ( agence nationale de gestion des déchets ) sous l’égide du ministère de l’assainissement et de la salubrité, portant sur la gestion des déchets plastiques. Le protocole d’accord porte sur quatre projets essentiellement liés à la collecte de déchets plastiques.

 

Sarhan Ouattara, Directrice Générale de l’ANAGED, a remercié le gouvernement pour sa caution. Elle a dit sa fierté de procéder à cette signature et a précisé que l’ANAGED tiendra ses engagements car elle en a l’expertise. Pour elle,  »la lutte contre l’insalubrité est un combat qui mérite d’être mené au quotidien » pour cela, elle souhaite que d’autres entreprises emboîtent le pas à Nestlé.

Quant à M. Thomas Caso, Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire, il a réitéré la raison d’être de Nestlé, à savoir améliorer la qualité de vie. Aussi, « Nous envisageons de rendre nos emballages 100% réutilisables d’ici 2025. Nestlé investit 2 Milliards de francs Suisse pour créer un marché plus large pour les plastiques recyclés de qualité alimentaire et améliorer l’innovation de l’industrie de l’emballage. Nos initiatives ont commencé avec l’élimination des articles qui ne peuvent pas être recyclés. Nous avons lancé plusieurs projets en rapport avec le recyclage des déchets plastiques. Nous tenons à rappeler que la protection et le respect de l’environnement est l’affaire de tous».

Le ministre de l’assainissement et de la salubrité, Anne désirée Ouloto s’est dite heureuse de présider cette cérémonie. Elle a tenu à remercier Nestlé Côte d’Ivoire pour son engagement à la préservation de l’environnement et à l’amélioration du cadre de vie des populations, de même, elle a encouragé l’ANAGED à poursuivre sa démarche qui est une démarche participative et inclusive.

Pour elle, « les questions liées à la salubrité sont des questions prioritaires pour le président de la République. La mise en œuvre de notre politique de gestion vise à améliorer la collecte, le tri et le recyclage de nos ordures. C’est ensemble que nous devons agir maintenant sans plus attendre, pour la salubrité dans nos quartiers, dans nos villes. »

Après les différentes allocutions, le Directeur Général de Nestlé Côte d’Ivoire et la Directrice Générale de l’ANAGED ont procédé respectivement à la signature du protocole d’accord, sous le regard de Mme la ministre de l’assainissement et de la salubrité.

Delorès Pie

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Gestion des forêts à l’Ouest, les recommandations pour maintenir la cohésion

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*