Edito/ Reforme de l’Enseignement technique et  la Formation professionnelle, la grosse arnaque

Edito/ Reforme de l’Enseignement technique et  la Formation professionnelle, la grosse arnaque
A chaque ministre , une forme, à quand la fin du cirque? (DR)

Laissons un peu la politique et revenons à la vraie vie.  Ce qui se passe dans la gouvernance de la formation technique et professionnelle sidère. A chaque ministre sa réforme, est-on tenté de conclure.

Depuis 2009, les ministères ivoiriens en charge de l’enseignement technique et ou de la Formation professionnelle, reforment. Dosso Moussa, Albert Flindé,…jusqu’à aujourd’hui le gouvernement ivoirien actuel aussi sa réforme.

La communication est faite autour comme un fait nouveau. Pourtant, depuis Dosso Moussa, les premières ébauches ont été menées. Jusqu’à Albert Flindé, il était question d’adapter les curricula de formation aux besoins des entreprises. Colloques et autres ateliers de réflexion s’y sont mêlés. Ha les gouvernements se suivent et se piétinent. Où est alors la continuité de l’Etat si l’on doit faire table rase de ce que ses prédécesseurs ont fait avec l’argent du contribuable ? Tient, on se penchera aussi sur le fameux fonds d’aide à la formation professionnelle et son usage. A bientôt.

Justice Vero

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Plateau, Kouassi Parfait probable candidat contre Jacques Ehouo, attention au scénario Daloa

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*