Excellence en  journalisme, Ebony 2019, aperçu  des productions de  femmes en lice

femmes prix ebony 2019
La journaliste Irène Bath de l'Inter, première femme super Ebony lors de son sacre en 2011 (DR)

Elles sont 7 femmes sur 28  en lice pour la conquête du prix Ebony 2019 dont les lauréats seront connus le 18 janvier 2020 à Yamoussoukro. Chacune d’elles, à l’instar de tous les candidats a présenté 9 productions dans les genres Reportage, Enquête et Interview.  Ce, à l’exception des présentatrices télé.  Bref aperçu de leur travail.

 

 

Rokya Sylla du quotidien Generation Nouvelle (DR)

Rokya Sylla, journaliste de sport au quotidien Nouvelle Génération fait son entrée sur la liste des nominés. Le long de l’année 2019,  elle s’est intéressée à divers domaines. Pour  Ebony, elle présente, notamment, entre autres,  un sujet intitulé : «  le suivi médical des joueurs ivoiriens : la négligence des clubs et les joueurs en danger ».

La journaliste a aussi écrit un article qui a valu sa nomination sur le décès  des joueurs : « Mort subite ou Lente sur les aires de jeu : sport, attention au sexe, à l’alcool… ».  Elle est la seule femme dans la catégorie Presse écrite.

 

Lire aussi:
Faux  seins et fesses, Ugo man Kadjar, "policier"de la mode : « je donne  carte blanche »

                       

ebony 2019
Soro Sita , radio Côte d’Ivoire (DR)

Pour ce qui est de la catégorie radio, les femmes ont trois représentantes. Soro Sita, montée en 2018 sur le tapis rouge est encore dans le starting block.  La journaliste de radio Côte d’Ivoire  présente, au nombre de ses neufs productions, un reportage sur «  la difficile insertion professionnelle des handicapés diplômés ». Elle est aussi auteure d’un reportage intitulé : « Commerce des enfants sur les boulevards et grandes artères : ces enfants exposés à la mort ».

ebony 2019
Marthe Kra de Radio Côte d’Ivoire (DR)

Marthe Kra, toujours à radio Côte d’Ivoire, présente un dossier sur « le village de Kprakro et ses réalités ».  Parmi ses productions, figure également un grand reportage : « A la rencontre des populations inondées de Grand-Bassam ».

Au nombre des nominés en radio, figure une journaliste en région. Awa N’Daw de Radio Agnia d’Abengourou pour ses productions de proximité.

Ebony 2019
Amy Sissoko, RTI

 En catégorie Télévision, Amy Sissoko de RTI1 est dans la course avec quatre hommes. Elle avait été aussi nominée en 2018. Delphine Gbla  et Fatou Fofana, toutes de la RTI sont en lice pour la catégorie présentateurs Télé.

ebony 2019
Fatou Fofana, présentatrice JT  RTI

Au total, une liste de 28 nominées a été rendue publique le 24 novembre 2019.

Ebony 2019
Delphine Gbla, présentatrice JT RTI

La ou le super Ebony remportera un super lot. Des récompenses sont aussi prévues pour les prix sectoriels. Ebony est à sa 21ème édition. 4 éditions sur 21 ont vu le sacre de femme pour le premier prix.  Irène Bath de l’Inter est la première femme super Ebony. Elle a remporté le super lot à la 13e  édition en 2011.

Nesmon De Laure

Lemediacitoyen.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*