Feu sous couvre-feu,  nouveau cas de violence conjugale à Katiola

Feu sous couvre-feu. La série violences domestiques se poursuit . Le nouvel épisode vous emmène à Katiola, dans le Centre-Nord de la Côte d’Ivoire. Le suspect était ivre. 

    Une bessure à l’oreille gauche et des bleus sous l’œil droit. C’est l’état de la victime quand la Police arrive sur les lieux. La scène se passe à Katiola (Centre-Nord ivoirien). Et c’est le 20 avril 2020 aux environs de 22h.

     “ Un agent de Police de la patrouille motorisée a reçu une information anonyme faisant état de ce que le voisin de son lieu d’habitation venait de battre sa femme et qu’il s’apprêtait à la conduire à l’hôpital aux fins de recevoir les soins que nécessite son état de santé”, relate la Police.

     Arrivée au lieu indiqué, la patrouille affirme avoir apporté son assistance à la victime. Ce, en la conduisant avec le requérant au CHR.

      “Selon les constations de l’officier de Police Karamoko Zoumanam, chef de bord du véhicule de patrouille, la dame présentait une bessure à l’oreille gauche et des bleus sous l’œil droit”. C’est un extrait du compte rendu de la Police.

      Interrogée sur les causes des faits, la victime déclare que son mari l’aurait battue sans motif. Ce dernier était en état d’ébriété.

     Il faut souligner que la victime  refuse de porter une plainte contre son concubin. Toutefois, la Police a interpellé ce dernier. Il est âgé de 40 ans.

Nesmon De Laure

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Maladies infectieuses émergentes, la riposte mise sur le suivi efficient

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*