Tribune, Génération égalité, levons-nous pour une femme journaliste sans crainte ni complaisance

    A l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse le 3 mai 2020, le Salon des Jeunes Femmes Journalistes initie une Tribune signée par des femmes journalistes et des citoyennes journalistes pour interpeller sur la condition de la journaliste en Côte d’Ivoire.

Les journalistes subissent de nombreuses pressions qui entravent leur travail quotidien. Ce faisant, ces pressions influencent la circulation de l’information. Ce qui porte atteinte à la liberté d’informer et au droit à l’information.
Les femmes journalistes restent exposées doublement à ces pressions, du fait des préjugés sexo-spécifiques auxquels elles font face aussi bien au sein de l’entreprise de presse que sur le lieu de reportage.
Aussi, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2020 dont le thème est : Journalisme sans crainte ni complaisance, nous, femmes journalistes, junior ou senior, bloggeuses, étudiantes en journalisme, dénonçons ces pressions qui entravent notre liberté d’informer et le droit du public à l’information.

Si les femmes sont nombreuses dans le secteur de la communication, elles le restent moins dans le secteur du journalisme. Selon les chiffres de la Commission Paritaire d’attribution de carte de journalistes professionnels, en avril 2019, sur 600 journalistes qui détenaient la carte professionnelle, seulement 60 sont des femmes, soit 10%.

Par ailleurs, les femmes journalistes sont confinées dans les services société et culture. Des services importants certes, mais qui ne devraient pas être leur seul apanage . On les retrouve moins dans les services Sport, Economie et Politique. Interrogées, des femmes journalistes affirment avoir peur de représailles en abordant les questions qui fâchent. À tort également, des secteurs sont considérés comme réservés aux hommes.

En Côte d’Ivoire, les femmes journalistes ont déjà subi des sévices corporels sur les lieux de reportage, soit de la part de forces de l’ordre, de populations hostiles. Un ministre s’est même illustré dans un passé récent en agressant physiquement une journaliste. D’autres sont objet d’intimidations et de menaces récurrentes aussi bien en ligne que par appels téléphoniques, par convocation à la Police.

L’effectif féminin au niveau des postes de responsabilité et de décision dans les salles de rédaction laisse à désirer.
Le harcèlement sexuel des journalistes femmes, stagiaires ou confirmées est une réalité. Aussi bien en entreprise que sur les lieux de reportage.

La Journée mondiale de la liberté de la presse 2020 est l’occasion de demander plus de sécurité pour la journaliste et la fin de l’impunité des agressions physiques et psychologiques auxquelles elle fait face.

Le journalisme en tant que miroir de la société devrait davantage refléter l’idée d’égalité. Malheureusement, l’on constate encore dans notre pays et partout ailleurs qu’il reste tributaire de nombreuses pesanteurs socio-culturelles qui contribuent à réduire la participation et la représentativité des femmes dans ce domaine.

Nous tenons à rendre hommage à ces femmes journalistes, citoyennes journalistes d’ici et d’ailleurs, qui prennent des risques chaque jour pour informer la communauté.

Joignons nous toutes et nous tous au Pacte médiatique pour l’égalité.
Génération Égalité, orangeons le monde.

Ont signé

1-Nesmon De Laure, Lemediacitoyen.com
2-Rita Dro,
Droville.com
3-Sandrine Ochou, Osetv.net
4-Juliette Abwa, Strat’Marques.com
5- Marina Kouakou, lemediacitoyen.com
6- Marie Noelle Kouassi, Le Rassemblement
7- Rosemonde KINI étudiante en journalisme, initiatrice de l’émission en ligne Chic entrepreneur

8- Ruth Kassi Assoko, étudiante en journalisme

9- Liliane Nguessan , Journal d’Abidjan
10-Carelle Laetitia Goli, Heroïnesdici.com
11- Assemien Moro Dana, étudiante en journalisme
12- Roxane Ouattara, Afrik Soir
13- Marthe Akissi, Radio Côte d’Ivoire
14- Fatim Sylla, blogeuse, Fatimsylla. com

15- Awa Touré, Apr.news. fr

16- Carine Kassi, ReportageCI

17- Israëlle Djadje, Radio Espoir

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*