Faux : l’armée française n’a effectué aucun débarquement dans la ville de Korhogo dans la nuit du 13 Juin.

FAUX

Une publication selon laquelle l’armée française  aurait débarqué en force dans la nuit du 13 juin 2024 à Korhogo, ville située au Nord de la Côte d’Ivoire, dans le but d’attaquer le Burkina Faso a été relayée sur les réseaux sociaux.

Elle provient de la page YouTube de CHRIS YAPI TV OFFICIELLE  dont plusieurs profils tel que Franklin Nyamsi en ont fait le relais sur Facebook.

Elle a suscité plusieurs engagements dont plus de 44 000 vues sur YouTube, plus de 1000 mentions ‘’j’aime’’  et plus de 200 commentaires .

Selon les commentaires sur la page YouTube ‘’CHRIS YAPI TV OFFICIELLE ‘’ la Côte d’Ivoire servirait de base arrière pour une éventuelle attaque de la France contre le Burkina Faso.

Collage captures d’écran des commentaires

 

Lire aussi:
Fact-checking : 80% des diplômés de l’université Félix Houphouët Boigny ont-ils réellement des “compétences inutilisables“ sur le marché de l’emploi ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette vidéo intervient dans un contexte où le Burkina Faso membre de l’Alliance des États du Sahel (AES) depuis septembre 2023, est en totale rupture de banc avec les États de la CEDEAO  ( Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest)dont fait partie la Côte d’Ivoire.  Cette situation  fait suite à l’arrivée au pouvoir de juntes militaires au Mali, au Burkina  Faso puis au Niger.

 

Vérifications

Selon des sources diplomatiques la vidéo montre en réalité des véhicules VN22B chinois appartenant aux Forces Armées de Côte d’Ivoire, qui rentrent dans leur unité. Il s’agit plus précisément  du 4e bataillon de l’infanterie de Korhogo.

L’armée française,  témoigne  la source diplomatique, n’utilise pas les véhicules de manufacture chinoise présentés dans la vidéo. « La présence française à Korhogo est uniquement dans le cadre d’un appui radar » précise t-elle. Ce que confirme cet article publié le 28 janvier 2024 par le média en ligne Le meridien.

Le démenti des éléments des forces armées Françaises

Un communiqué publié le 18 juin 2024 par l’Etat major des armées des Eléments Français en Côte d’Ivoire qualifie cette vidéo  de « vidéo de désinformation ». Il confirme que les véhicules filmés appartiennent aux  Forces Armées de Côte d’Ivoire précisément des véhicules  blindés à roues de types VN22B fabriqués par l’entreprise chinoise Norinco.

CONCLUSION

Il s’agit d’une désinformation ciblant les forces Françaises en Côte d’Ivoire, la vidéo montrant plutôt des véhicules de l’armée ivoirienne.

 

Victoire KOUAME

Lemediacitoyen.com

 

 

Lire aussi:
Fact-checking/Economie : 6 fausses informations qui circulent sur le CEDI et le CFA

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*