La collaboration Côte d’Ivoire-Ghana «satisfansante» au sujet du cacao (revue de presse)

Inauguration du siège du Secrétariat exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana (ICCIG) à Accra, le 18 avril 2024.

La collaboration Côte d’Ivoire-Ghana en tête de notre tour d’horizon de la revue de presse hebdomadaire.

C’est l’un des temps forts de l’actualité ivoirienne  du 15 au 21 avril 2024.  Le Premier ministre ivoirien, Robert Beugré Mambé,  exprime sa satisfaction quant aux «résultats positifs» de la collaboration entre la Côte d’Ivoire et le Ghana dans le secteur du cacao.  C’était lors de l’inauguration du siège du Secrétariat exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana (ICCIG) à Accra, le 18 avril 2024. Et le locataire de la Primature  souligne la volonté commune des deux pays  de maintenir et renforcer leur collaboration. Ceci,  pour relever ensemble les défis de durabilité de la filière cacao. Beugré Mambé évoque , également, la transformation des fondamentaux de l’économie cacaoyère en cours, avec une convergence de vue avec le voisin.

Par ailleurs, la Direction générale des Impôts (DGI) affirme avoir  réalisé 98% de ses objectifs de recette, au premier trimestre 2024, soit 913,1 milliards F CFA sur 931,2 milliards FCFA prévus. C’est ce qu’  indique vendredi 19 avril 2024, son directeur général, Ouattara Sié Abou, lors du séminaire bilan du premier trimestre 2024 et perspectives pour le deuxième. La DGI promet améliorer ces résultats. Et elle  table,  entre autres,  sur « l’optimisation du rendement de l’impôt foncier, sur l’enregistrement de davantage de redevables ainsi que la détermination de la valeur imposable juste et correctement appliquée au taux qui convient».

Décor politique à présent.  Paris,  samedi 13 avril 2024.  A l’initiative de la représentation française du PPACI,  une marche a eu lieu pour  demander la réinsertion de Laurent Gbagbo sur la liste électorale. Cette manifestation a connu une participation de personnalités et organisations proches de l’ex président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro.

Retour à Abidjan avec le Réseau Ivoirien des Femmes Administrateurs de Côte d’Ivoire (RIFEMAD). Le Réseau  a organisé, le 19 avril 2024 à l’auditorium de la Primature à Abidjan, sa première commémoration de la Journée internationale de la femme, en retard .  Pour cette première, les initiateurs ont jugé opportun d’organiser un panel autour du thème national à savoir « Agir ensemble pour l’égalité, éradiquer la pauvreté et renforcer les institutions, investir dans le futur des femmes ». Et une conférence sur le statut général de la Fonction publique afin de renforcer les capacités des femmes administratrices en matière de droits des fonctionnaires et agents de l’État.

Avant de finir, allons à Bongouanou dans l’Est ivoirien où le directeur régional des ressources animales et halieutiques du Moronou, Dr Seydou Tuo, se met à la tache.  Il  a renforcé les capacités des braiseurs de viande  sur la bonne pratique d’hygiène, le mardi 16 avril 2024. Il a souligné que cette formation est  cruciale dans le cadre de la sécurité alimentaire. Car, elle vise à garantir que les produits de viande transformée, communément appelée « choukouya », soient de qualité sanitaire adéquate pour la consommation humaine.

Enfin, la note triste de la semaine est le décès de l’artiste comédienne Ange Keffa survenu le lundi 15 avril 2024, à Abidjan, autour de 20 h. Une publication sur la page Facebook de la défunte a confirmé l’information : « Maman nous a quitté ce lundi 15 avril à 20h moins ». Ange Keffa a été révélée au grand public dans le téléfilm « Ma Famille » de la comédienne Akissi Delta. Elle campait le rôle de la première épouse de Dosso.

 

Une sélection de Ruth ASSOKO

Lemediacitoyen.com

 

Lire aussi:
Focus santé/ Fontanelle, bébés secoués,… remèdes de grand-mère : repérer le bon geste

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*