Littérature/  Décès du Prof  Sery Bailly, les hommages émouvants au  passionné des savoirs ;  « un père aimant », selon sa fille

|229 vues |
Littérature/  Décès du Prof  Sery Bailly, les hommages émouvants au  passionné des savoirs ;  « un père aimant », selon sa fille
Le professeur Sery Bailly est décédé à 70 ans. (DR)

Décédé le 2 décembre 2018 des suites d’un Accident Cardio-Vasculaire (AVC), le Professeur Séry Bailly sera inhumé ce samedi 9 février  à Daloa dans l’Ouest ivoirien, précisément à Gueya. L’information a été donnée par  madame Ibo Marguerite la porte-parole de la famille le 7 février 2019, lors de la levée du corps qui s’est tenue à Ivosep, dans la commune de Treichville à Abidjan.

Bien avant, certains proches du défunt ont témoigné des qualités qu’avait l’ancien Ministre de la Communication. « C’était un héros, un grand frère. Il était discipliné, mais il revendiquait d’être insoumis. Il avait le sens de l’humour, une capacité d’écoute, il parlait de réconciliation et de culture. Il n’était pas passionné de pouvoir, mais de savoir. Il a dédié sa vie à la liberté collective, et nous laisse le savoir. », A raconté M. Tchétché N’guessan. Plus loin, il a indiqué qu’il faut identifier la nature de la pensée de l’ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, avant d’inviter les uns et les autres à travailler au  développement de la pensée complexe.

Dans son hommage, Edwige Séry, fille du défunt, a décrit un ‘’père aimant, affectueux, et attentionné’’.  

« Papa trouvait toujours le temps pour ses enfants. Il savait garder le silence pour mieux comprendre. Il avait les mots justes et des conseils appropriés pour réarmer chacun de ses enfants », a-t-elle déclaré.

Faut-il le rappeler, Le professeur  Zacharie Séry Bailly, était un universitaire, académicien, auteur d’une quinzaine d’œuvres, et un homme politique ivoirien. Il était également, vice-président de l’académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et des diasporas Africaines (ASCAD). Il est né le 13 mars 1948, et a tiré sa révérence le 2 décembre 2018.

Marina Kouakou

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Malgré leur rencontre, Ouattara-Soro, le divorce consommé

Email


*