Menace sur l’attieke, une hausse du coût du manioc fâche les productrices du Leboutou

  Menace sur l’attieke. Les transformatrices de manioc du Leboutou sur le littoral ouest ivoirien ne sont pas contentes. Elles menacent d’entrer en grève à cause de l’inflation du manioc. 

     Les femmes qui préparent l’attieke dans  la région du Leboutou  annoncent une grève à compter du Lundi 05 octobre 2020. Autrement dit, elles ne comptent pas préparer et livrer l’attieke aux consommateurs.

 

       La raison: une inflation du prix du manioc.  » le motif est le prix qui passe parfois de 18.500 Fcfa le lot à 36. 000 Fcfa voire un peu plus. Fort donc de cela, les femmes qui font l’attieke dans les villages de Dabou ont décidé de se mettre en grève en ne préparant pas l’attieke ce jour là », précise un ressortissant de la région à lemediacitoyen.com.

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Pérennisation de la culture mandingue,  un festival s’annonce à Odienné

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*