Migration irrégulière, Des dessins de presse pour sensibiliser

|153 vues |
Migration irrégulière
Des dessins pour contrer la migration irrégulière (DR)

Le Festival international du dessin de presse et de la bande dessinée dénommé Cocobulles s’est tenu du 14 au 16 novembre 2019 à Treichville. Cette 5ème édition avait pour thème « L’éveil des crayons contre le cauchemar de migration irrégulière ». Les ateliers de formation, une tables-ronde, un vernissage, des animations pour enfant.

 A la table-ronde, avec pour thème « Regards croisés sur la migration irrégulière », l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur ont entretenu les jeunes sur tous les risques liés à la migration irrégulière.

Déssinateurs contre migration irrégulière
Les dessinateurs de presse mobilisés contre la migration irrégulière

« C’est l’implication des dessinateurs à cette lutte contre les migrations irrégulières. On a constaté que nos jeunes frères et sœurs pensent que le bonheur se trouve de l’autre côté de l’eau. Nous avons estimé que ce phénomène est très sérieux qu’il fallait prendre à bras le corps et donner notre opinion », a confié Lassane Zohoré, l’initiateur du  festival Cocobulles. Selon lui, les dessins qui ont été faits pourront être exploités par les associations de lutte contre la migration irrégulière.

 Des dessinateurs de presse du Gabon, de la Guinée, du Bénin, et Congo Brazzaville ont participé au festival. Ceux de la Côte d’Ivoire, ont réalisé une fresque sur le mur de la cité douanes en face du palais des sports de Treichville. Cette œuvre dévoilée par le 6ème adjoint au maire de Treichville indiquait « Tous unis pour les élections apaisées en 2020 ».

N’Dri Koffi

Lemediacitoyen

 

 

Lire aussi:
Cinéma/  FESPACO , le successeur de Félicité connu ce 2 mars 2019

Email


*