Edito/ Supporters maso, c’est Zo !

|139 vues |
Un supporter désabusé (DR)

La nation est à la Coupe d’Afrique des Nations. Les supporters ne désarment pas. Ils aiment bien. Ils  châtient bien.

Qui veut châtie l’attaque. Qui veut châtie le milieu. Qui veut châtie la défense. Qui veut, vise l’ailier droit. Qui le gauche. L’esprit critique des supporters est vif. Ils sentent le coup et le contrecoup. Ils sont tous sélectionneurs. Ils ont le flair de ce qui est bon pour la nation. Pour l’équipe. Pour tous. Pour le groupe.

Mais, mais, mais…quittez le terrain de football. Quittez les gradins du Caire et descendez dans l’arène politique. Les supporters ne supportent plus. Ils ne supportent plus de voir relevées les tares de leur équipe politique. Ils n’ont plus la dextérité de l’auto-critique. On affuble son camp. On ne le critique point. Même quand en son for intérieur on sent le coup et le contrecoup. Même quand ce qui se trame va nous faire mal. Même quand ce qui se dessine peut déchirer la nation. L’intérêt du groupe, on s’en fout ! On est supporters maso, c’est zo* !

A lundi prochain !

Nesmon De Laure

Lemediacitoyen.com

C’est zo* : du parler populaire ivoirien pour dire c’est cool, c’est joli, c’est positif.

Edito/ Francophonie et ivoirofolie en cacophonie

Lire aussi:
Edito/ Côte d’Ivoire, les  noces du quatuor, une étrange histoire d’amour qui tient en haleine  

Email


*