Interview/ Madia Bamba , blogueuse: « pourquoi j’ai lancé la campagne citoyenne Jactive »

|364 vues |
Madia Bamba milite pour une participation responsable des jeunes à la vie publique (DR)

     Bamba Madia, blogueuse et présidente de l’initiative Bridge, se présente comme une amoureuse de la Côte d’Ivoire. Dans la vie active, elle est certifiée spécialiste au métier de planification suivi-evaluation des projets de developpement et en ce moment ‘’chargée de programmes ‘’ pour le compte d’un cabinet international spécialisé dans la gestion de projets. Dans cet échange elle explique les enjeux de la campagne “J’active ma conscience citoyenne” qui s’adresse aux jeunes et dont elle est l’organisatrice.

                                                                                    

      Quel est le champ d’investigation de la plateforme Bridge dont vous  êtes la presidente?

     Je me suis donnée pour mission d’agir à ma petite échelle pour apporter des solutions aux problèmes sociaux, notamment le manque de culture civique et la faible participation des jeunes à la vie politique de mon pays. Pour atteindre mes objectifs j’ai lancé une initiative citoyenne dénommée Bridge depuis 2017 qui réunit régulièrement des jeunes de divers horizons autour de la même table pour discuter et proposer des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent au quotidien et les implémenter. Je participe ainsi à la sensibilisation des jeunes aux bases de la politique, à la promotion du civisme et de l’action communautaire. Bridge s’est donné pour objectif d’inspirer , relier et soutenir toutes les initiatives positives qui placent le civisme et la citoyenneté active au cœur de leurs actions.

       Quelles sont les actions que vous avez menées préalablement?

      Nous avons initié plusieurs campagnes de sensibilisations, dont un marathon du civisme en 2017, une campagne digitale sur le ‘’ civisme démocratique’’. Une campagne de collectes de dons pour les sinistrés des inondations, plusieurs conférences à Abidjan, des séminaires de formations etc…. Ces campagnes sont soutenues par des bénévoles à qui j’ai expliqué le sens des valeurs civiques, l’envie d’aider leur pays mais surtout l’importance du don de soi.

       Pourquoi vous intéressez vous au civisme démocratique et à la participation citoyenne ?

     L’initiative Bridge place l’engagement social et le civisme démocratique au cœur de sa raison d’être car nous sommes convaincus que la transformation de la société est totalement subordonnée au changement de l’humain. Une société paisible pour ces concitoyens est d’abord une société qui repose sur des valeurs, qui cultive les valeurs ? C’est l’homme. Si nous voulons alors un changement dans la société il nous faut alors inculquer les valeurs à l’humain .

 

Lire aussi:
Libre Opinion/ Comme Lilian Thuram, il faut combattre le racisme à la racine/Gisèle Doh
Mada Bamba engagée avec Bridge depuis 2017. (DR)

         Pourquoi ciblez vous les jeunes Particulièrement ?

       Nous ciblons la jeunesse parceque c’est –elle la relève . Sans vraiment y prêter attention notre monde évolue dans un cycle ou la masse humaine se renouvèle par generation. Je pense que si nous voulons avoir des électeurs responsables en 2025 , il nous faut dès maintenant inculquer aux enfants qui seront majeurs à cette période ce que c’est que la citoyenneté responsable . Rien ne naît ex-nhilo nous sommes le résultats de l’education que nous avons reçue de nos parents et de la société .

      En quoi  consiste  la campagne  »jeunesse active et citoyenne » (J’active) que vous venez de lancer?


     “J’active” est un ensemble de conférences organisées à travers les villes de la Côte d’Ivoire . Elle a  pour but de sensibiliser les jeunes sur les Principes de la citoyenneté Active , du Civisme Démocratique , et de l »Entrepreneuriat Politique en diffusant des idées et des parcours inspirants .

 

Lire aussi:
Projet de centrale à charbon à San Pedro, Africa-Vuka appelle à son abandon

      Quel est le profil des jeunes ciblés par cette campagne ?

     J’active s’adresse  aux jeunes ayant l’âge entre 12 et 35 ans , les jeunesses des partis politiques et les associations de jeunesses.

       Quelles sont les zones couvertes par la campagne concernée?

        Les zones couvertes par la campagnes sont les villes de Man,  Abidjan , Touba et Grand-Lahou.

       Quelles sont les démarches à mener par les personnes intéressées pour être participants à cette campagne ?
       Nous demandons à toutes les personnes désireuses de participer à cette campagne de nous écrire à l’adresse bridgeci368@gmail.com ou de nous joindre directement au+225 87 57 46 28.

     La participation politique des jeunes aux élections de 2020 est-elle prévue dans les thématiques abordées par la campagne ?

       Oui plus exactement nous parlerons de l’importance pour nous jeunes de nous inscrire sur les listes électorales et de voter mais aussi surtout de comment il faut analyser un projet politique de manière objective pour le comprendre .

       Quelles sont les autres questions qui seront abordées dans cette Campagne ?
      Nous parlerons de fact checking et de l’utilisation des réseaux sociaux en période d’élection , mais aussi de la connaissance des institutions de la république et des règles de civisme de base .

     Quel message particulier adressez vous aux jeunes?
   

      Chaque generation a une mission elle doit la découvrir , l’accomplir ou la trahir . Il est temps pour la jeunesse ivoirienne de prendre une part active dans la construction de la paix  si nous voulons un monde ou nous pouvons réaliser nos rêves.

Interview réalisée par Delorès PIE

Lemediacitoyen.com

Email


*