Journée mondiale de l’alimentation, Inades interpelle sur les pesticides

   Journée mondiale de l’alimentation 2021. L’Inades interpelle les gouvernants sur la question des pesticides 

    La journée mondiale de l’alimentation est célébrée chaque année dans le monde entier le 16 octobre. Dans la dynamique de la célébration autour du thème<< agir pour l’avenir >> , INADES  a organisé un  point  presse le 15 octobre 2021  à Abidjan. 

      Ce point de presse s’est ténu suite à une réunion des directeurs des 10 bureaux nationaux d’ INADES formation à Abidjan. En effet, cette ONG panafricaine s’est engagée à la promotion sociale et économique des populations en accordant une importance toute particulière à la transformation de leurs sociétés.

    Cependant l’objectif principal de cette rencontre, selon Sena Adessou, secrétaire général de INADES formation internationale, est d’annoncer aux Etats, la nécessité de travailler à la réduction des pesticides. De même que d’interpeller les gouvernements, les agences, les institutions des Nations unies sur le financement des activités, dans le but de mener à bien l’engagement de favoriser les systèmes alimentaires basés sur l’agriculture familiale pour une alimentation saine, durable et suffisante pour tous.

       Cela, afin de ralentir considérablement le changement climatique dû à l’utilisation des intrants chimiques de synthèse au détriment de l’agroecologie qui protège l’environnement et la santé humaine.

        Pour terminer, il faut noter que L’INADES attend une réponse positive et satisfaisante de la part du gouvernement en cette célébration de la journée mondiale de l’alimentation 2021 et lutter considérablement contre le changement climatique, tout en promouvant l’alimentation saine.

          Avec pour slogan << l’alimentation est un droit et manger un vote >>, INADES existe depuis 1975.  Son siège est en Côte d’Ivoire.  INADES est présent dans 10 pays africains notamment le Burkina, le Rwanda, le Congo, la Côte d’Ivoire , le Cameroun… L’institut note 4 millions de personnes bénéficiaires, 5841 organisations accompagnées et 81 projets réalisés en 2020.

Aïcha Ouedraogo 

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Une élection pas compétitive et pas crédible en Côte d'Ivoire, selon EISA et le Centre Carter

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*