Couverture médiatique de la politique, la place des femmes journalistes en débat

|179 vues |
Norbette Zézé alias Nick Zeden, pionnière des femmes journalistes politiques dans le premier média ivoirien d'opposition dans les années 90 (DR)

La 2ème édition  de l’afterwork initié par le Salon des Jeunes Femmes Journalistes (SFJ) se tient ce vendredi 12 avril à Abidjan-Deux-Plateaux, avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert. Le sujet au menu : la place de la femme journaliste politique dans la société ivoirienne.

Très peu de femmes journalistes animent ou dirigent les services politiques dans les différentes rédactions des médias ivoiriens. Face à cette situation, le Salon des jeunes femmes journalistes (SFJ) choisit d’aborder le sujet à l’occasion de son deuxième afterwork. Le thème : « la place de la femme journaliste politique dans la société ivoirienne » est en débat ce vendredi 12 avril  aux Deux-Plateaux à Abidjan, la capitale ivoirienne.

 Cette activité sera marquée par la présence  du représentant résident de la Fondation Friedrich-Ebert-Stiftung, Thilo Schone. L’invitée spéciale est Norbette Zézé, première femme journaliste politique de la presse d’opposition dans les années 90. Des spécialistes du sujet, issues de la nouvelle génération de journalistes,  partageront leurs expériences. Ce sont Anne Marie Eba, analyste politique, Rosemonde Kouadio, secrétaire général de rédaction du quotidien d’Abidjan, Carelle Laetitia Goli, citoyenne journaliste, conseillère politique chargée du genre et du féminisme à la Fondation Friedrich Ebert.

  Rappelons que le SFJ a été mis en place en 2017 en vue de renforcer les capacités des jeunes femmes journalistes et  de favoriser  les  échanges  d’opportunités professionnelles. La fondatrice est Nesmon De Laure, journaliste et blogueuse.

N’Dri Koffi

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Faux, Simone Gbagbo n’a  pas bénéficié d’avion affrété spécialement pour son déplacement à Man

Email


*