Election apaisée en 2020, Pulchérie Edith Gbalet échange avec l’Union Européenne

|297 vues |
Pulchérie Edith Gbalet a échangé avec Antonio Dal Borgo (DR)

Sa campagne en faveur d’un cadre d’échanges national avant 2020 se poursuit. Après l’appel lancé le 11 mai 2019  à l’endroit des forces vives de la Nation, Pulcherie Edith Gbalet, présidente de l’Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI) a été reçue à sa demande, par la représentation de  l’Union Européenne à Abidjan.

 

Antonio DAL BORGO, chargé des programmes des droits de l’homme, gouvernance démocratique et  société civile a reçu ce 14 mai Pulcherie Edith Gbalet, présidente de l’Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI). La rencontre s’est tenue à la demande de cette dernière.

Dressant le point au sortir de la rencontre,  Pulcherie Gbalet indique avoir insisté sur quatre points essentiels. « Les problèmes liés à l’environnement électoral, Les difficultés dans le dialogue politique, Les difficultés dans le dialogue social, Les entraves à la liberté d’expression ».

Elle estime que plusieurs problèmes   minent la société ivoirienne. Cependant les quatre points listés lui paraissent «  les plus importants pour des élections apaisées en 2020 ».

La présidente a insisté pour «  la mise en place d’un cadre d’échange inclusif composé de toutes les forces sociales et politiques pour trouver des solutions consensuelles avant les élections de 2020 ».

L’association  propose « que ce cadre d’échange soit mis sur pied au plus tard à la fin du mois du juin 2019, afin que d’ici juin 2020, les animateurs de ce cadre aient eu le temps de tirer des conclusions qui permettent de décider de la suite ». Aussi, invite-t-elle  la communauté internationale et de l’UE en particulier à  sensibiliser les autorités ivoiriennes dans ce sens.

Nesmon De Laure

Lemediacitoyen.com

 

Lire aussi:
Présidentielles 2020/ Pourquoi les discours tenus par deux ministres du gouvernement sont dangereux

Email


*