Crise au BURIDA, les artistes annoncent un sit-in à partir du 14 mai

|207 vues |
Fadal Dey, porte-parole du Collectif des artistes pour le changement du BURIDA ( CACB)/ (DR)

Les artistes opposés à l’actuelle  directrice générale du Bureau Ivoirien des Droits d’Auteurs (Burida) annoncent un sit-in éclaté dès ce mardi 14 mai .  Qualifiée d’ illimitée, la manifestation est prévue devant trois sites.

Le siège du Burida, la grande chancellerie et  le ministère de la culture et de la francophonie sont les trois sites visés par les manifestants anti DG du Burida. Il s’agit d’un “ sit-in éclaté et illimité”. Fadal Dey, porte-parole du Collectif des artistes pour le changement du BURIDA ( CACB) l’a signifié dans une note adressée aux medias.

Pour rappel, au cours d’une AG tenue le 28 septembre 2018 par une centaine d’artistes, Mme Irène Assa Vieira, directrice générale du burida avait été “révoquée”.  Les anti Viera avaient évoqué   l’article 37 du décret 2015-271 du 22 avril 2015 fixant les attributions, l’organisation et le fonctionnement du burida. Fadal dey  se fondant sur ce texte, marque son impatience face au “silence” du ministre de la Culture et de la Francophonie . Ce dernier, saisi pour signer cette révocation ne l’aurait  pas fait à ce jour, s’indigne les artististes par la voix de leur porte-parole.

Pie  Délorès Nesmon

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Cinéma, "Jusqu'au bout" ou la hantise d'un passé douloureux

Email


*