Libre opinion/ Côte d’Ivoire, voici les vrais problèmes / par Abraham Kouassi

|242 vues |
Libre opinion/ Côte d'Ivoire, voici les vrais problèmes / par Abraham Kouassi
Libre opinion/ Côte d'Ivoire, voici les vrais problèmes / par Abraham Kouassi
L’aéroport d’Abidjan compte seulement deux tapis bagages à l’arrivée. Ça, c’est un problème et non la recherche de « paix et de réconciliation » avec le maintien au pouvoir du RHDP.

– Nos CHU sont des mouroirs et nos centres de proximité des « centres d’affaires ». Ça, c’est un problème et non la « paix et la réconciliation » garantis par un retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo.
– L’enseignement supérieur est si malade dans notre pays qu’on a fini par adopter le fait que les grandes écoles sont meilleures sources de savoir que les Universités publiques. Ça, c’est véritable problème et non le besoin de « paix et de rassemblement » que nous offrirait un retour d’Henri Konan Bédié au pouvoir.
– La plus grande enceinte sportive du pays compte à peine 30.000 places et date du 20è siècle, voici un problème
– En Côte d’Ivoire, ce sont plus de 300.000 avortements qui sont pratiqués chaque année en majorité par des jeunes filles dans des conditions terribles !
– Le taux de chômage dans notre pays peine à se trouver un chiffre exact.
– On ne sait rien du budget de souveraineté du chef de l’Etat à moins de deux ans de la fin de son second mandat.
– Les routes qui relient Abidjan, la capitale et San-Pedro, principal port d’exportation du cacao sont impraticables depuis plusieurs mois. 
– Plusieurs navires chinois vident nos eaux poissonneuses sans respecter aucun engagement, tant que la patte d’un haut responsable est graissée. 
– La douane ivoirienne laisse rentrer tout et n’importe quoi sur le territoire.
– Des drames tels que les Microbes et les concours payants sont devenus des réalités acceptées. On ne les combat plus, on vit avec. 
La paix et la réconciliation ont certes besoin d’actes forts mais ne peuvent en aucun cas constituer des programmes de gouvernements. Surtout que ceux qui sont censés nous l’apporter sont ceux qui les ont brisés d’une façon ou d’une autre. Excellent vendredi.

Par Abraham Kouassi

Les titre et surtitre sont de Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Entretien/Paulin Hié, plasticien, président ONG l'Art : « les artistes qui vivent de leur art ne sont pas nombreux »

Email


*