Lutte contre la vie chère, les soldes, une alternative, les périodes concernées

|117 vues |
Le ministère du commerce a animé une conférence de presse pour plus de précision sur les soldes. (DR)

Le ministère ivoirien du Commerce, de l’industrie et de la promotion des Pme a donné des détails sur les soldes au cours d’une conférence de presse ce 9 août 2019. L’un des enjeux des périodes de soldes est la  lutte contre la vie chère.

 Les soldes sont des ventes accompagnées ou précédées de publicité, annoncées comme tendant, par une réduction de prix, à l’écoulement accéléré de marchandises en stock. Elles ne portent que sur des marchandises proposées à la vente et payées depuis au moins un mois à la date de début de la période de soldes considérée.

Selon les dispositions réglementaires, les périodes légales des soldes durent trois semaines chacune et se tiennent 2 fois par an. Ce sont du 10 au 31 mars et du 10 au 31 août. Il existe également la période complémentaire et sa durée ne peut excéder deux semaines, les dates sont librement choisies par le commerçant. « Les soldes ne sont pas obligatoires, vous le faites de votre propre gré mais lorsque vous le faites, vous devez vous conformer aux dispositions. Que vous soyez les relais de l’administration auprès des populations et des consommateurs car le ministère veille à ce que leurs droits soient respectées », a précisé le directeur de la concurrence de la consommation et de la lutte contre la vie chère, Frédéric Achou Aimée.

Le sous-directeur de la concurrence et des enquêtes économiques Roger Guy Achou, a annoncé la rédaction d’une réglementation exclusivement dédiée au commerce électronique avec le concours de tous les autres ministères. Le président de l’Association des consommateurs pour le mieux-vivre, Augustin Dago Sérikpa a souhaité que le ministère du Commerce revoie le calendrier des soldes, « pour que pendant les fêtes, les parents pauvres puissent acheter quelque chose pour leurs enfants ».

N’Dri Koffi 

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Inclusion financière , la stratégie mise sur le digital, objectif : couvrir 60%  des cibles en 2024

Email


*