Rencontres théâtrales, La fille du bistrot ferme les rideaux des  Rethab 2019

|56 vues |
rencontres théâtrales la fille du bitrot
Une scène de La fille du bistrot aux rencontres théâtrales (DR)

Rideaux  sur la 5ème édition des rencontres théâtrales d’Abidjan (RETHAB) le vendredi 29 novembre 2019 au Palais de la culture d’Abidjan. Ce festival d’art dramatique initié par le Centre National des Arts et de la Culture (CNAC), a, pendant 4 jours,  permis à 10 compagnies de théâtre de compétir dans  plusieurs espaces. Objectif : faire revivre le théâtre ivoirien.

Lors de la cérémonie de clôture,  la compagnie Alma Production avec sa pièce « La fille du bistrot » a remporté le grand prix. Le metteur  en scène est Souleymane Sow.  En effet, il s’agit dans cette pièce du dramaturge ivoirien  Elie Liazéré, d’un journaliste venu d’Europe pour enquêter sur les agissements de la force d’interposition. Assoiffé et fatigué, il débarque dans un bar appelé « le refuge », en période de crise. Il fait la rencontre d’Azara la tenancière, qui pour des raisons personnelles déteste… les journalistes. Ces deux personnages que tout oppose, se lanceront dans un jeu du chat et de la souris sur fond de méfiance. Et finiront par comprendre, après avoir faire tomber leurs masques, que derrière les apparences,
il y a toujours une vérité.

Lors de la récompense, l’actrice principale Patricia Zebato a exprimé sa joie.  Plusieurs autres prix ont été décernés.  Notamment, la meilleure interprétation féminine décernée à Mlle Achi Lobo du groupe Allisso théâtre.  Et la meilleure interprétation masculine à Gbessi ADJI dans la pièce ‘’Patrice Lumumba’’. Galati Florent, directeur de la francophonie, représentant le ministre Maurice Bandama, a félicité la direction du CNAC pour la réussite des RETHAB 2019. Outre ces prix, la publication des actes et l’inscription du théâtre  au programme de l’éducation scolaire ont été recommandés par le comité scientifique présidé par le professeur Blédé Logbo.

« Le théâtre peut revenir, pourvu qu’on ne baisse pas les bras », affirme Elie Kouaho Liazéré, directeur CNAC. Pour satisfaire les férus du théâtre, la direction promet de tout mettre en œuvre pour reconquérir la population avec d’autres projets.

Daniel Susper

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Page noire/ décédé le 2 décembre 2018,   le prof Sery  Bailly reçoit les hommages artistiques ce 30 janvier

Email


*