Résilience covid-19, Nsia Vie Assurance  facilite des cours de renforcement  en ligne

résilience covid-19

    La résilience Covid-19 s’invite dans le secteur de l’assurance. NSIA Vie ASSURANCE offre un accès gratuit à des cours de renforcement en ligne aux enfants de ses assurés en partenariat avec la startup Educas.

     « A l’heure où le monde est secoué par la pandémie du coronavirus, l’éducation est l’un des secteurs les plus atteints par cette situation avec notamment, la fermeture des classes. Chaque enfant doit pouvoir bénéficier des mêmes chances de réussite à l’école », justifie l’assurance dans un communiqué rendu publique le 24 juin 2020.

     En effet, cette plateforme éducative « NSIA Educas » compte occuper sainement les journées des enfants tout en permettant aux parents d’assister et d’assurer le suivi de leurs enfants. Ces cours en ligne suivront à la fois le programme ivoirien et le programme français notamment dans les disciplines dites transversales et d’orientation (Mathématique, Français, Anglais, Sciences Physiques, etc.).

    Ainsi, les élèves du primaire à la Terminale, auront accès aux cours dans toutes les matières depuis la maison. Ils pourront également effectuer des exercices, de participer à des classes en ligne et de bénéficier de l’accompagnement d’un maître ou d’un professeur.  

    L’assurance enverra un mail ou un sms pour les accès aux concernés. Ils pourront ainsi se connecter et inscrire leurs enfants à partir du site internet de NSIA Vie ASSURANCES : www.nsiavieassurances.ci .

     Pour rappel, Le groupe compte NSIA au moins 20 années d’activités et a été meilleure entreprise Africaine en 2018 par le jury de l’Africa CEO Forum.

     Après le déploiement de ses solutions digitales « Chap Chap » composées de : la Borne interactive, l’extranet et l’application mobile, l’offre « NSIA Educas » est une autre solution digitale qui contribuera à améliorer l’expérience clients.

Marina Kouakou

Lemediacitoyen.com

 

 

Lire aussi:
Lutte contre la vie chère, les soldes, une alternative, les périodes concernées

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*