Révision annuelle de la liste électorale, un plaidoyer en cours pour son effectivité

    Révision annuelle de la liste électorale. Affirmée par la loi électorale, cette révision n’est pas effective. Pour combler ce fossé, des acteurs de la société civile ivoirienne ont mis en place un groupe de plaidoyer. Dans ce cadre, diverses rencontres ont lieu. La dernière en date remonte au12 janvier 2022, à l’assemblée nationale. 

    Le Groupe de Plaidoyer pour la Révision Annuelle de la Liste Electorale (GPRLE) a été reçu en audience par M. Bakayoko Ibourahéma Secrétaire Général Adjoint  de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. C’est ce que note une note parvenue à Lemediacitoyen.com de Civis-ci. Selon le groupe, ce fut la dixième rencontre du genre avec les parties prenantes depuis le début de ce plaidoyer démarré en novembre 2021.

     Pendant cette audience, le GPRLE affirme avoir soumis trois diligences à l’intention de l’institution. Il s’agit notamment « d’aider les populations à une compréhension civique de la question de la révision de la liste électorale ». Le groupe souhaite aussi que l’assemblée nationale  » s’approprie et facilite la question de « l’indépendance financière » de la CEI, afin de rendre efficiente l’organisation de l’opération de la révision de la liste électorale ».

      Enfin, le GPRLE souhaite que les députés « aident à la mise en œuvre effective de l’opération de révision de la liste électorale conformément aux articles 6 et 11 de l’Ordonnance n°2020-356 du 8 avril 2020 portant modification du Code électorale. » 

     La note stipule que le  SGA de l’assemblée nationale a salué l’initiative et » a rassuré de mettre tout en œuvre pour porter ces préoccupations au Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. »

             Révision annuelle de la liste électorale, ce que dit le cadre légal 

   L’Ordonnance N°2020-356 du 8 Avril 2020 portant modification du Code Electoral 2020 dispose en ses :

  • Article 6 « La liste Electorale est un document administratif sur lequel sont inscrits les électeurs. Elle est permanente et publique. La liste électorale est tenue à jour annuellement par la commission chargée des élections, pour tenir compte des mutations intervenues dans le corps électoral ».
  • Article 11 « La période d’établissement de la liste électorale ainsi que les modalités pratiques de son exécution sont fixées par décret pris en Conseil des Ministres sur proposition de la commission chargée des élections. 

    Dans tous les cas, la liste électorale provisoire doit être publiée trois mois au plus tard avant les élections, par voie d’affichage, dans tous les lieux de vote, afin de permettre sa consultation par les électeurs. 

   Tout parti politique ou toute personne ayant fait acte de candidature peut se faire délivrer une copie de la liste électorale à ses frais.

La liste électorale est arrêtée définitivement après la fin du contentieux prévu à l’article 12 ».

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Éradication de la polio, le bilan de 42 ans de lutte en Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*