Autonomisation des femmes, Kablan Duncan renouvelle les engagements de l’Etat

|246 vues |
Le président sortant du comité de pilotage a présenté sa distinction à Kablan Duncan. (DR)
Le président sortant du comité de pilotage a présenté sa distinction à Kablan Duncan. (DR)

Le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan a présidé la cérémonie d’ouverture de la rencontre annuelle du comité de pilotage du projet Autonomisation des femmes et dividende démographique du Sahel  (Swedd) ce 29 mars 2019 à Abidjan-Plateau.

Rendre autonomes les femmes pour tirer profit du dividende démographique, tel est l’objectif du projet dénommé Autonomisation des femmes et dividende démographique du Sahel  (Swedd) . Ce vendredi, à Abidjan-Cocody, s’est tenue la cérémonie d’ouverture de la réunion annuelle du comité régional de pilotage du projet Swedd.

« Le gouvernement affiche une volonté pour l’autonomisation des femmes dans son programme social gouvernemental. Le sujet de ce jour s’inscrit parfaitement dans les priorités du gouvernement ivoirien. Le dividende démographique devient un axe stratégique dans le développement de nos pays », a affirmé le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan. Il a rappelé les actions et réformes engagées par le gouvernement ivoirien, en vue de l’autonomisation des femmes. La ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné, membre du comité régional de pilotage, s’est félicité des réalisations en Côte d’Ivoire, grâce au projet Swedd et souhaité l’extension à d’autres pays. Les travaux des experts s’achèvent le samedi 30 mars.

Les experts des pays membres du Swedd ont analysé et, validé le bilan 2018. L’idée de la réunion est aussi d’entériner les actions prioritaires pour accompagner l’extension temporelle et spatiale du Swedd à 2023 et renouveler les instances du comité régional de pilotage. Le président régional sortant du comité de pilotage du projet Sweed, le ministre malien, du Plan et de l’aménagement du territoire, Adama Tiémoko Diarra s’est félicité des progrès réalisés par le projet Sweed et souhaité un appui plus accru des partenaires techniques et financiers. « Aujourd’hui, le Swedd a atteint sa vitesse de croisière, avec plus de demande de nos populations », a-t-il indiqué.

L’un des objectifs de la rencontre est le renouvellement des instances. Ainsi, La ministre Mariatou Koné  de la Côte d’Ivoire, est la nouvelle présidente du comité de pilotage du projet Swedd. Ce projet couvre 7 pays.

N’Dri Koffi

Lemediacitoyen.com

 

Lire aussi:
Prestation de la Mugef-CI, un centre d’appel instauré pour les  fonctionnaires

Email


*