Bienfaisance,  Mamadou Ouattara, un ‘’vagabon’’ de la charité dans le Bounkani

Bienfaisance Mamadou Ouattara
Mamadou Ouattara engagé pour le social dans le Boukani (DR)

  Mamadou Ouattara,  jeune ivoirien  originaire de Bouna dans le Bounkani et résident en Europe depuis plusieurs années a décidé de s’investir corps et âme dans l’humanitaire et les actions sociales dans sa région. Focus.

  Son engagement humaniste  a démarré tout doucement par des sollicitations ou encore de petites ordonnances à régler. Il a finalement  décidé de créer une association dénommée: JUDB (Jeunesse Unis pour le Développement du Bounkani).

   Homme d’affaire prospère, il met sa notoriété au service des causes sociales ou environnementales. Avec l’association, en moins de deux ans, il  s’est illustré particulièrement dans une série d’actions sociales.

   Notamment la construction de la toute première mosquée du quartier populaire Gborontchara de Bouna. On énumère aussi un don de  lits et   du matériel biomédical à l’hôpital général. L’orphelinat de Nionan, dans le département de Doropo est également bénéficiaire de ses œuvres.

     La remise de plus de 10 tonnes de ciment pour l’achèvement de lieux de prières.  (l’achèvement du  temple de l’Alliance missionnaire chrétienne de Bouna, réhabilitation intégrale de la grande mosquée de Bobosso). Des équipements  sportifs ont été offerts à de nombreuses équipes de football et des casques à plusieurs motocyclistes de la région.

     Par ailleurs, Ouattara Mamadou appele à la cohésion sociale, à la solidarité et au vivre ensemble. « Je suis un jeune ivoirien qui a eu la chance d’aller à l’aventure. Je connais les réalités de mon pays, de ma région en particulier. Mes gestes visent à  apporter une contribution à l’amélioration du quotidien des populations du Bounkani aux fins de leur apporter un partage d’amour et de bien-être. 

   Au delà, je suis convaincu que main dans la main, le Bounkani  sera l’une des régions les plus fortes et prospères du pays, au vu de son étendue et de son immense potentialité. C’est pourquoi, j’insiste sur l’entente et la cohabitation pacifique qui doivent guider toutes les actions, gages de tout développement durable», souligne-t-il. 

Bien qu’il refuse de se mêler à la chose politique, certains  hommes politiques de la région le voient malheureusement comme un probable adversaire. Mais Mamadou Ouattara reste focus dans ses objectifs.   Le meilleur reste à venir.

Daniel Susper

Lemediacitoyen.com

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*