COP 26, comptabilité de l’action climatique, l’article 6 demeure un défi

    COP 26. En prélude au rendez-vous climatique par excellence, le Global Green Growth Institute (GGGI) a organisé un petit déjeuner le 05 Août 2021 à Abidjan. Objectif : échanger sur la mobilisation des acteurs non étatiques ivoiriens.

    Le GGGI ( Global Green Growth Institute ) a pour objectif de mobiliser les acteurs non étatiques locaux et communautés vulnérables pour l’action climatique et la résilience Côte d’Ivoire. A cet effet les organisations de la société civile, le représentant résident du GGGI , le directeur du changement climatique du ministère de l’environnement et la représentante de la grande Bretagne ont échangés sur la cop 26 qui se tiendra du 31 octobre au 12 novembre 2021 au Royaume-Uni.

   Carine Jonckheere la représentante de la grande Bretagne a présenté la COP. Selon elle « la cop sécurise une réponse global zéro émission de gaz à effet de serre. La cop 21 ayant connu 70% contre 30% dans les débuts en grande Bretagne. Cependant avec les 2000 entreprises , les investisseurs et les pays qui ont rejoint la Cop , d’ici 2050  la COP pourrai atteindre les 0% d’émission de gaz à effet de serre>>. La Cop c’est aussi la mobilisation des finances et pouvoir identifier les pays les plus pollueurs.

COP 26

       Dr Eric Assamoi Michel directeur du changement climatique au ministère de l’environnement , affirme que «les gaz à effet de serre favorisent les changements climatiques et la cop 26 a pour ambition de réviser le document CDN chaque 05 ans » . Aussi la Côte d’Ivoire a commencé la révision de son document CDN (Contributions Déterminées au niveau National 2020). La Grande Bretagne pousse les autres pays à participer aux Cop. 

A la question de savoir pourquoi les Organisations de la Société Civile (OSC) n’étaient pas associées à la prise de décision, le Docteur Éric Assamoi répond que les OSC ne peuvent pas décider mais peuvent cependant influencer les décisions prises.

    Le fonds d’adaptation  devrait être dans  100 milliards de dollars de 2015 à 2020 d’où l’échec de l’accord de Paris. Le budget de la Côte d’Ivoire est insignifiant, 6000 milliards contre 16000 milliards. Il faut noter que le débat sur l’article 6 de l’accord de Paris n’est pas encore clos car on ne sait pas qui doit prendre les gains. Pour s’informer sur les Cop , rendez vous sur le site SIE.environnement.gouv.ci s’inscrire et laisser son email , pour recevoir un code afin de pouvoir inscrire les autres membres de votre structure. Le visa s’obtient à Abidjan. NB : tout les documents doivent être remplis en anglais sauf le passeport.

     Quant au représentant résident du GGGI Mallé Fofana, il adresse les remerciements à tout les participants, salue l’ouverture d’esprit des uns et des autres et enfin invite la société civile à prendre part aux Cop.

   Néanmoins , il faut tous adopter les moyens recommandés pour réduire l’émission du gaz à effet de serre.

   Concrètement, ce climate breakfast session a pour objectif de tenir informés les OSC et autres acteurs sur les préparatifs de la CoP 26. De façon spécifique, il s’est agi d’ informer sur les sujets inscrits à l’agenda des négociations de la CoP 26. Également, de présenter les dispositions pratiques et conditions prévus par les organisateurs (Grande Bretagne) . Cela, pour une participation efficace des délégations à la CoP 26. 

Aïcha Ouedraogo

Lemediacitoyen.com 

                                                            

Lire aussi:
Alassane Ouattara favorable au retour de Gbagbo et Blé Goudé, un cadre de Lider décortique

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*