Couvre-feu à Abidjan, un fait inédit enregistré le lundi 27 avril

    Couvre-feu à Abidjan avec le coronavirus. C’est connu. Dans la journée, on constate le difficile respect de la distance physique et du port de masque. Et la nuit tombée, le Couvre-feu est par endroit non respecté.

    Cette fois ci, un fait inédit s’est passé dans la nuit du lundi 27 avril 2020 dans la capitale ivoirienne. En fait, Abidjan enregistre Zéro violation du Couvre-feu le lundi 27 avril nuit. C’est ce qui ressort du bilan de suivi dressé par la Police ivoirienne.

    Et c’est la première fois qu’un tel chiffre est donné. Même si le décompte baissait au fil des nuits. Les premiers moments ayant enregistré plus de réfractaires dans le fleuron de  la perle des Lagunes. 

 

Lire aussi:
L'ONG Agis riposte à  COVID-19, 172 sites désinfectés selon l'organisation

    En effet, sur les 22 personnes interpellées pour violation du Couvre-feu, on note 00 à Abidjan et 22 à l’intérieur du pays.  Il en est de même pour les 08 Engins mis en fourrière. Il s’agit de 08 motos, toujours à l’intérieur.

    Par ailleurs, la Police ivoirienne a assisté 25 personnes soit 18 pour assistance médicale, 01 pour dépannage de véhicules, 04 pour assistance à entreprise de pompes funèbres et 02 pour assistance à société de BTP.

    Ce qui revient à 16 assistées à Abidjan et 14 à l’intérieur. Il faut noter que 04 corps ont été enlevés. Il s’agit de décès naturel à domicile.

    A l’analyse, il apparaît que les habitantsdd’Abidjan sont de plus en plus disciplinés la nuit malgré le ras le bol exprimé pendant les rumeurs de fin de couvre-feu. Est ce parce qu’ils sont désormais habitués à ce mode de confinement ? La Police a t elle patrouillé partout ? Sinon comment expliquer cet exploit ? Ou sont ce les messages de sensibilisation qui arrivent de plus en plus à bon port au niveau de la capitale ivoirienne ? 

    Toutefois d’autres esprits se posent cette question : le Couvre-feu produit il les résultats sanitaires escomptés ? Une explication des responsables de la surveillance épidémieologique de la maladie à coronavirus serait la bienvenue. 

Lemediacitoyen.com 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*