Crimes financiers, Abidjan crée une chambre de jugement spécialisée

    Crimes financiers. La Côte d’Ivoire a créé une chambre de jugement spécialisée en matière de criminalité financière au sein du Tribunal de Première Instance d’Abidjan. 

   Une volonté politique affichée. Dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la corruption et des autres instruments sous-régionaux et régionaux intervenus en la matière, un Pôle pénal Economique et Financier a été créé par décret n°2020-124 du 29 janvier 2020.

    En effet, l’objectif était  d’enquêter sur les infractions économiques et financières d’une grande gravité ou d’une complexité particulière, de poursuivre les auteurs présumés et d’instruire les affaires liées à ces infractions.

    En lieu et place de cet organe, un décret pris en conseil des ministres le 26 mai 2021 organise, au sein du Tribunal de première instance d’Abidjan, une chambre de jugement spécialisée.

    À en croire le conseil, elles est « plus étoffée ». Cette chambre est dirigée par le Vice- président du Tribunal de première instance d’Abidjan. Sa mission est  de prévenir et de combattre, au mieux, la corruption, le blanchiment de capitaux et les infractions financières connexes.

    Vivement que cette chambre ne chôme pas après les révélations des médias sur les suspicions de criminalité financière. 

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Dégâts et défis de la désinformation…Daoukro, Divo, Gagnoa… témoignages édifiants

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*