Élection 2020, un parti politique milite pour une transition

   Le Parti patriotique progressiste de Côte d’Ivoire souhaite la mise en place d’un gouvernement de transition.

    Le Parti patriotique progressiste de Côte d’Ivoire (PPPCI) a produit une déclaration, le 5 avril 2020, dont nous avons reçu copie.  Cette formation politique s’est prononcée sur la pandémie du Coronavirus et sur l’élection présidentielle à venir.

   « En effet, face aux divisions entre le pouvoir et les partis d’opposition, les conflits juridiques et politiques qui entourent CEI, structure organisatrice des élections et vu les menaces du Covid-19, il n’est pas certain que l’élection présidentielle aura lieu. Les mêmes menaces pèsent sur les législatives qui suivront la présidentielle », a décrié le président du PPPCI, David Banni.

    Celui-ci propose qu’en cas de non-tenue de la présidentielle, un gouvernement de transition soit formé. Selon lui, le gouvernement a eu « une gestion laxiste » de la crise du Covid-19 qui pourrait engendrer des conséquences désastreuses.

    Pour y arriver, le PPPCI dit compter sur « une coopération nationale avec tous les acteurs politiques, la société civile, les mouvements et associations pour une stratégie intégrée et équilibrée de lutte ».

    Cette déclaration fait suite à une conférence des membres du bureau exécutif, politique et des délégués fédéraux de ce parti.

N’Dri Koffi

Lemediacitoyen.com  

Lire aussi:
Processus électoral, Pulchérie Gbalet dénonce une ruse et invite à la trêve politique

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*