Fakenews autour de la Covid-19, des outils distillés aux journalistes pour plus de vigilance

  Fakenews autour de la Covid-19. Pour mieux armer les médias, l’UNESCO organise un atelier de formation des journalistes sur les techniques de vérification d’informations. L’événement se tient du 16 au 17 décembre 2020 à Grand-Bassam. 

     Présidant l’ouverture de l’atelier, Sidi Tiémoko Touré, ministre ivoirien de la Communication et des médias dresse un constat. << La présence des réseaux sociaux rajoute à la difficulté des journalistes de mieux informer la population, aujourd’hui l’information rime avec mésinformation, désinformation, Fake news et mal information.>> Egalement avec la Covid-19 en Côte d’Ivoire, « notre pays a été confronté au drame de la désinformation».  

Fakenews autour de la Covid-19

     Cet atelier organisé par l’UNESCO vise à lutter contre la désinformation à l’ère des Nouvelles technologies de l’information et de la communication. Aussi, le ministre a salué cette initiative de l’UNESCO contre la désinformation. Estimant que celle-ci cadre avec l’ambition de son département ministériel.

 Selon Anne Lemaistre, représentante résidente du bureau UNESCO Abidjan, << les réseaux sociaux sont le lieu où circulent des fake News. Les conséquences de l’expansion de ces Fake news sont désastreuses pour la population. Le journaliste dans sa mission d’information doit disposer des outils nécessaires à la vérification afin de transmettre l’ information juste >>, estime-t-elle. 

      L’atelier se déroule du 16 au 17 décembre dans la ville balnéaire de Grand Bassam. Il connaît la participation d’une dizaine de journaliste et blogueurs.

 Délorès Pie

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Regain de cas Covid-19, de nouvelles décisions en Côte d'Ivoire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*