Le centre de valorisation professionnelle de Tunis lance un doctorat à l’endroit des décideurs africains

Le centre de valorisation professionnelle de Tunis ( CVPT) a lancé son doctorat en administration des affaires (DBA) à Abidjan. C’était le vendredi 22 avril 2022 lors d’un point de presse intégrant la visio conférence, à la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CEGCI) Plateau.

Au cours de la cérémonie de lancement, Sofian Hathout Directeur des programmes du CVPT a présenté les objectifs du DBA. Chaque module d’approfondissement et chaque atelier de travail a pour finalité d’identifier et caractériser les éléments structurants d’une problématique stratégique liée au développement des organisations et des territoires en contexte africain. Aussi de formuler des recommandations opérationnelles sous forme de programme d’action cohérent et réalisable sous forme d’expertise-conseil.

Il a également présenté le parcours pédagogique. Il en ressort que l’exécutive DBA du CVPT se structure autour de 3 phases. D’abord les apprentissages croisés via la mutualisation des connaissances et des pratiques. Ensuite le parcours est encadré et déployé sous la supervision et l’accompagnement personnalisé des directeurs de thèse. Enfin il se fait sous forme de séminaire, d’ateliers d’analyse comparée, de méthodologies de recherche.

L’ensemble du cursus doctoral est déployé sur 18 mois répartis en 3 semestres intégrant la rédaction de thèse.

Évariste Meambly président de la promotion 2021-2022 du CVPT est revenu sur son parcours d’entrepreneur. Il a dévoilé sa recette pour devenir l’entrepreneur à succès qu’il est aujourd’hui à savoir le travail et les techniques de marketing acquises au cours de son cursus. C’est pourquoi selon lui, il est important de se former « pour que nos entreprises soient performantes, efficaces et au diapason des réalités modernes, il incombe de retourner sur les bancs et se former. D’où le choix du CVPT qui offre des formations innovantes. »

Délorès Pie

Lemediacitoyen.com

 

Lire aussi:
Alimentation, la menace des intrants chimiques à nue

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*