Le cyber-harcèlement : le prolongement du harcèlement scolaire

cyber-harcèlement
Les formes de cyber-harcèlement (DR)

Inspiré par notre article, le site français boutique-box-internet a rédigé un papier sur le cyber-harcèlement et nous l’a signifié par email. Nous trouvons utile de le partager en partie avec nos lecteurs, même si les données ne concernent pas la Côte d’Ivoire. Les informations contenues dans l’article peuvent édifier.

Qu’est-ce que le harcèlement scolaire ?

Le harcèlement scolaire est une violence physique, verbale et/ou psychologique exercée d’une façon répétée par un groupe d’élèves envers un(e) élève isolé(e). Le harcèlement scolaire existe depuis plusieurs décennies mais aujourd’hui, le développement des réseaux sociaux offre une nouvelle dimension au harcèlement scolaire : le cyber-harcèlement. Celui-ci ne s’arrête pas à la grille de l’établissement scolaire mais il poursuit l’élève jusqu’au domicile.

En effet, la plupart des élèves/étudiants se sont inscrits sur les réseaux sociaux (avant l’âge légal pour certains) et ces nouvelles technologies deviennent une arme dangereuse pour les harceleurs.

Quelles conséquences causées par le harcèlement scolaire ?

Un harcèlement scolaire répété et récurrent est un élément extrêmement destructeur pour la victime d’un harcèlement.

  • Somatisation : maux de tête et/ou maux de ventre récurrents, maladies, etc.
  • Phobie scolaire
  • Désocialisation, anxiété et dépression
  • Décrochage scolaire et/ou déscolarisation : le harcèlement scolaire sera responsable de 25% de l’absentéisme des collégiens et lycéens
  • Conduites autodestructrices voire suicidaires

Le cyber-harcèlement : un prolongement du harcèlement scolaire

Qu’est-ce que le cyber-harcèlement ?

Le cyber-harcèlement est une forme de harcèlement qui utilise les réseaux sociaux pour atteindre les victimes. Il s’agit d’une forme de violence verbale et psychologique qui entraîne les mêmes conséquences que le harcèlement scolaire.

Le cyber-harcèlement scolaire se développe ces dernières années et tous les jeunes (collégiens et lycéens) peuvent être victime d’un cyber-harcèlement ciblé puisque la plupart possèdent un compte sur les réseaux sociaux. Le cyber-harcèlement prend plusieurs formes variées.

  • Insultes : 29% (environ) du cyber-harcèlement prend la forme d’insultes récurrentes sur les réseaux sociaux
  • Moqueries et remarques blessantes et humiliantes (27%)
  • Publication de photographies/vidéos compromettantes : cette forme de cyber-harcèlement désigne une infime partie du revenge porn (21%)
  • Propos diffamatoires et accusations infondées pour créer des rumeurs (13%)
  • Harcèlement : réception incessante de messages, etc. (11%)
  • Usurpation d’identité (9%)
  • Revenge porn : diffusion de photographies et vidéos à caractère sexuel envoyées dans un cadre privé/intime et rendu public

Qui est victime du cyber-harcèlement ?

Le cyber-harcèlement a la capacité de “toucher” toutes les personnes inscrites sur les réseaux sociaux et aujourd’hui, cela concerne une large majorité des plus jeunes (15-25 ans) qui s’exposent de plus en plus.

Hommes et femmes Âge Dans le monde
  • 51% des victimes de cyber-harcèlement sont des femmes
  • 60% des adolescentes ont été victimes de cyber-harcèlement
  • 49% des victimes de cyber-harcèlement sont des hommes
  • 53% des 18-30 ans ont été victimes de cyber-harcèlement
  • 63% des 20-24 ans ont été victimes de cyber-harcèlement
  • 8% du reste de la population (moins connectée) est touchée
  • 246 millions d’enfants dans le monde ont été victimes de cyber-harcèlement
  • 22% des français ont été victimes de cyber-harcèlement

Les célébrités subissent également du cyber-harcèlement : les fans hystériques, les médias, les haters, etc.

Le cyber-harcèlement dans le monde de la k-pop

Le monde de la k-pop est énormément touché par le cyber-harcèlement puisque les idols (hommes et femmes) sont réellement idolatrées par leurs fans qui n’hésitent pas à harceler leur(s) chanteur(s) préféré(s) pour communiquer leur admiration. L’univers de la k-pop est régulièrement éclaboussé par le suicide d’une idol : la pression du métier, le cyber-harcèlement et l’intrusion dans la vie privée font basculer ces jeunes idols.

Réseaux sociaux et cyber-harcèlementAujourd’hui, la parole se libère progressivement grâce aux personnalités et aux anonymes qui ne veulent plus se taire : les nombreuses tentatives de suicide et les drames ont été des éléments qui ont déclenché cette libération de la parole.

Où est-on victime de harcèlement ?

Aujourd’hui, le développement des nombreux réseaux sociaux multiplie les plateformes susceptibles d’accueillir des harceleurs et permettre la diffusion des messages, photographies et/ou vidéos incriminés.

  • 81% des victimes de cyber-harcèlement ont été harcelées sur Facebook : ce n’est pas étonnant puisque c’est le réseau social avec le plus d’utilisateurs (tous âges confondus)
  • 16% des victimes de cyber-harcèlement ont été harcelées sur Messenger : c’est la messagerie de discussion instantanée liée à Facebook et c’est la plateforme privilégiée pour le harcèlement (messages incessants, etc.)
  • 15% des victimes de cyber-harcèlement ont été harcelées sur Twitter : aujourd’hui, il s’agit d’un réseau social avec un taux de violence accru, régulièrement dénoncé par les personnalités
  • 8% des victimes de cyber-harcèlement ont été harcelées sur Snapchat : c’est une plateforme qui privilégie le revenge porn puisque les utilisateurs envoient leurs photographies avec un “temps de diffusion” limité mais certains harceleurs effectuent des captures d’écran pour publier ces images
Sources :
  • https://www.20minutes.fr/high-tech/2430967-20190120-video-exclusif-sondage-moijeune-insultes-menaces-deux-tiers-20-24-ans-deja-victimes-cyber-violence
  • https://www.vibration.fr/news/le-harcelement-numerique-touche-246-millions-d-enfants-dans-le-monde-18802

Extrait d’un article de https://www.boutique-box-internet.fr/,

publié en accord avec le site.

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Affaire violence conjugale à Yop, les avocats du mis en cause réagissent

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*