Nouvelle CNI, s’enrôler massivement avant le 30 juin 2021

    Nouvelle CNI. Le 16 avril 2021 à Abidjan Plateau, l’office national de l’état civil et de l’identification (ONECI) s’est entretenu avec les blogueurs et influenceurs ivoiriens, afin d’éclairer l’opinion sur le processus d’identification. 

   Jean Charles Aké, directeur de l’identité et de l’authentification a indiqué que pour être inscrit au Registre National de Personnes Physiques (RNPP) il faut être ivoirien et non ivoirien résident sur le territoire ivoirien. 

  Georges Pierre Alain, directeur des services aux populations a, quant à lui, présenté le processus d’enrôlement. Il a expliqué que l’enrôlement se fait par l’achat d’un timbre en ligne puis l’identification physique dans un centre d’enrôlement. Pour faciliter la tâche aux populations, l’Oneci est en partenariat avec la Banque Nationale d’Investissement (BNI), la Banque populaire et la poste. Ainsi l’achat de timbre peut se faire dans ces institutions. Les structures (entreprises, groupement etc.) peuvent faire des demandes afin que l’oneci se rende en leur sein pour effectuer l’enrôlement après avoir préalablement payé les frais de timbre. L’oneci tend vers 1000 centres d’enrôlement sur toute l’étendue du territoire national. 

     Pour sa part, Nahoua Y. Coulibaly directeur des systèmes d’information et de production a expliqué les missions spécifiques de son département. Selon lui, elles sont liées à la production, l’expédition et la distribution des cartes nationales d’identité. « Le délai majeur de production d’une carte nationale d’identité sans anomalie est de 09 jours » Souligne-t-il. Deux plates formes permettent de vérifier le statut de sa carte nationale d’identité. Il s’agit de www.oneci.ci et www.rnpp.ci .  Il a tenu à préciser que l’opération d’enrôlement va au-delà de la délivrance d’une carte nationale d’identité. Il s’agit de construire le registre national des personnes physiques. Il demande donc que l’identité numérique soit fiable. C’est sur cette identité que le secteur privé et public va s’appuyer pour délivrer les services aux populations. 

     Répondant aux questions des blogueurs et influenceurs, les directeurs des départements de l’Oneci ont sensibilisé à l’enrôlement massif . « Les nouvelles demandes peuvent être traitées rapidement car il y a eu formation de nos agents sur l’état civil, les techniques d’identification donc amélioration de leur performance. Aussi la capacité de production des cartes a doublé  ». Des personnes  enrôlées avant le lancement du processus de masse n’ont toujours pas reçu leur carte nationale d’identité. Elles sont invitées à se rendre dans les guichets spécifiques afin de suivre l’état de leur demande. Celui d’Abidjan est situé au Plateau siège ONECI. Ceux des autres villes verront le jour bientôt. 

            

     Délorès Pie

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Autonomisation des femmes, l’engagement des leaders religieux, un indicateur de performance

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*