Retrait annoncé de Ouattara, place maintenant à une élection réellement transparente

 

Le retrait clairement annoncé d’Alassane Ouattara par Alassane Ouattara lui-même suscite diverses réactions. Historique qu’un président en fin de mandat accepte effectivement de partir. Toutefois, cette euphorie ne doit pas faire oublier l’essentiel : La transparence électorale en 2020. 

 

« Il y a eu 1993, et nous avons vu 1999, 2002 puis 2010. Monsieur le président, quittez leur polémique là en 2020. Ne vous présentez-pas et vous entrez dans l’histoire », telle était l’interpellation du Media citoyen envers le président de la République Alassane Ouattara, dans sa tribune libre opinion du 19 novembre 2019. Notre appel a été attendu par le premier responsable de notre pays. «Je voudrais, vous annoncer solennellement, que j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération », a-t-il déclaré ce 5 mars 2020 à Yamoussoukro.

 

Lire aussi:
Election apaisée en 2020, Pulchérie Edith Gbalet échange avec l’Union Européenne

Après plusieurs spéculations, le président Alassane Ouattara ne briguera pas un troisième mandat. Il sera le premier président ivoirien, nous l’espérons, à une passation de charges , comme cela se fait dans d’autres pays. Cette transmission du pouvoir marquera un grand tournant dans l’histoire de notre jeune démocratie. Pour notre petite réflexion, le président Alassane Ouattara a compris cette phrase de notre hymne nationale : «  Notre devoir sera d’être un modèle de l’espérance promise à l’humanité ».

Nous espérons que votre retrait annoncé clairement par vous-même est sincère. Nous espérons que ce n’est pas de la diversion. Nous espérons les gens de votre génération comprendront le sens de votre geste et de le souci de passer à une autre génération. Après le décès du père fondateur de la Nation, les ivoiriens ont trop souffert de palabres de votre génération.

Il est temps d’écrire une nouvelle page de la Côte d’Ivoire avec une nouvelle génération délivré de l’Adn de votre génération. M. le président Alassane Ouattara, œuvrez surtout dans le sens d’une élection véritablement transparente, juste et dans le sens de la réconciliation.

Nos dirigeants ivoiriens et africains doivent véritablement comprendre qu’ils de simple locataire des palais présidentiels. Le palais n’est pas un bien immobilier personnel.  PDCI, FPI, RHDP, œuvrez dans le sens de la paix, aucun sacrifice n’est de trop pour la paix en Côte d’Ivoire.

N’Dri Koffi

Lemediacitoyen.com      

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*