Affaire 3e mandat , le RIL préconise le dialogue autour des questions électorales

DECLARATION DU RESEAU IVOIRIEN DES LEADERS
****************************************************
Ivoiriennes, ivoiriens
Chers amis de la Côte d’Ivoire
Chers concitoyens

     A l’aube des futures élections présidentielles en Côte d’Ivoire, de profondes inquiétudes demeurent. Celles –ci trouvent leur source dans le processus du dialogue politique inachevé entreprit entre le gouvernement, l’opposition et les OSC.

 Les valeurs et principes démocratiques s’effritent au vu du débat sur l’interprétation de la loi fondamentale de notre pays, de la CEI et du listing électoral.

       Dans cette atmosphère délétère, la coalition au pouvoir (RDHP) et les partis d’opposition ainsi que des OSC ont décidé d’une marche ce jeudi 13 août 2020, d’une part pour soutenir la candidature du Président sortant et d’autre part pour dénoncer cette candidature.

      Le Réseau Ivoirien des Leaders (RIL), organisation de leadership politique et cosmopolite dont les membres sont issus de tous les partis politiques représentatifs, des organisations syndicales et des OSC dont la mission est de contribuer à la promotion de la démocratie participative et du leadership transformationnel résolument engagé en faveur de la paix et de la cohésion sociale, soucieux de la préservation de l’unité nationale et du respect des droits de l’homme appelle toutes les parties à un esprit citoyen, républicain et démocratique.

A cet effet le RIL :

– Invite aux respects des droits de l’homme en toutes circonstances, car la personne humaine est la plus précieuse des richesses

– Invite le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour un meilleur encadrement de tous les manifestants sans distinction

– Appelle l’ensemble de la jeunesse ivoirienne dont c’est la journée mondiale, à privilégier le dialogue et les voies de recours disponibles pour faire droit à leurs revendications

– Demande aux guides religieux, aux rois et aux chefs traditionnels d’user de leurs pouvoirs afin de ramener les parties à la table des négociations

– Invite toutes les forces vives de la nation éprise de paix à s’impliquer résolument vers une solution pacifique et durable

– Sollicite enfin, l’appui des ambassades et chancelleries en Côte d’Ivoire en vue de contribuer à faire respecter les droits de tous et de chacun dans un esprit fraternel

Fait à Abidjan le 12 août 2020
Pour le Bureau Exécutif
Le Président

Lire aussi:
Côte d’Ivoire, 54 pro-Gbagbo dont 6 ministres  sont rentrés d’exil ce 31 janvier

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*