Alimentation, la menace des intrants chimiques à nue

 Alimentation. Les produits chimiques représentent une  menace pour la santé humaine et environnementale. Qui dit santé dit alimentation saine. Cependant comment voir une alimentation saine si les aliments eux même sont plein de produits chimiques ?

      D’où les panels de haut niveau sur les intrants chimiques de synthèse et le droit à une alimentation saine et durable organisés par Inades-Formation ces 27 et 28 juillet 2021 à Abidjan cocody.

      Quatre thèmes spécifiques ont été discuté parmi lesquels « Les enjeux mondiaux et nationaux sur les intrants chimiques de synthèse » et «   Les intrants chimiques de synthèse et effets sur l’environnement » 

      Vu les dangers liés à l’utilisation des intrants chimiques sur le sol les plantes les cultures agricoles et volailles dû à la mauvaise utilisation et l’ignorance des personnes qui les utilisent. 8 panelistes dont marcel Yao, Mamadou Goita, Adama Coulibaly et autres se joignent autour de 4 panels pour éclairer l’opinion.

     Les intrants chimiques de synthèse en relation avec la santé humaine et celle de l’environnement. Tous les panelistes sont unanimes sur le fait que les produits chimiques sont néfastes pour l’homme   en lui causant des maladies telles que la stérilité les fausses couches la mal formation chez les nouveaux nés.

   Selon Docteur Mamadou Goita depuis Bamako, « les intrants chimiques sont en relation avec ce qu’on  appelle la révolution verte ». « Il pense que l’Afrique particulièrement son pays le mali court à sa perte avec le mouvement des produits chimiques ».

  Le président de la BAD favorise 50kgs d’utilisation des intrants chimiques qui détruisent les sols et initiatives locales, affirme le docteur Coulibaly Adama. En outre « il pense que la souveraineté alimentaire est la clef pour être un état indépendant ».

   Certains participants  sont cependant pour la formation des utilisateurs de ces produits  d’autres par contre trouvent que l’Etat doit interdire l’utilisation des intrants chimiques quel qu’en soit le type et la forme.

   Nos États sont-ils faibles ou adhèrent-ils en toute connaissance de cause  en autorisant ces intrants chimiques sur nos différents sols malgré les dangers qu’ils présentent ?

Aïcha Ouedraogo

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Protection des données à caractère personnel, un expert plaide la  vulgarisation de la loi ivoirienne (Interview)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*