Charles Blé Goudé, Cissé Bacongo, le code électoral et le code de nationalité … font actualité

Charles Blé Goudé
Charles Blé Goudé redit sa part de vérité

Charles Blé Goudé, président du Cojep  apporte des clarifications face aux différentes polémiques lui concernant. L’actualité, c’est aussi le vote en plénière par le sénat de six projets de loi et ordonnance impactant la vie publique. Allons ensemble pour les temps forts de l’actualité ivoirienne du 22 au 28 avril 2024.

Charles Blé Goudé, président du Cojep,  a réagi à la polémique née des propos du secrétaire exécutif du Rhdp, Cissé Bacongo au sujet de leurs relations. Au cours d’une conférence de presse à Abidjan, le secrétaire exécutif du parti au pouvoir, dans un élan de rassurer Guillaume Soro sur sa sécurité en cas de retour, a lâché une phrase diversement interprétée. « Blé Goudé est avec nous tous les jours, au sens propre comme au sens figuré, on se voit et on se parle » .  Du tac au tac. Charles Blé Goudé est sorti de sa tanière. Lui qui essuie déjà dans le camp Gbagbo des suspicions de trahisons. « Je ne sais pas ce que le Secrétaire exécutif du RHDP voulait dire par ses propos. Je suis donc en droit de venir demander. Monsieur le ministre gouverneur, je suis avec vous comment ? », a-t-il lancé.

Par ailleurs, revenant sur la supposée réponse qu’il aurait donnée à Laurent Gbagbo , l’ex président et ancien mentor,  le leader du COJEP, a réaffirmé qu’il n’a aucun problème avec Laurent Gbagbo .

Dans l’état major du RHDP, les cadres  saluent le coup de fil survenu entre Guillaume Soro et le président Alassane Ouattara. C’est une « bonne démarche qui va dans le sens de la réconciliation nationale », souligne Ibrahim Cissé Bacongo, le Secrétaire exécutif du RHDP, qui invite Guillaume Soro et ses proches « à consolider ce pas ». À ses côtés, Mamadou Touré, le porte-parole adjoint du RHDP, tenait à apaiser les esprits.

Pour terminer avec les points forts de l’actualité de cette semaine, le sénat a voté six projets de loi en plénière. Il s’agit des projets de loi projet de loi relatif aux professions d’Ingénieurs et d’Ingénieurs Conseils du secteur du bâtiment et des travaux publics. Il s’agit égalempent d’une loi portant exercice de la Médecine et aussi portant organisation et fonctionnement de l’Ordre national des Chirurgiens-Dentistes de Côte d’Ivoire. Le sénat a aussi ratifié   l’ordonnance n°2023-672 du 12 juillet 2023 instituant des dispositions dérogatoires au Code électoral. Ceci, par réaménagement de ses articles 107, 111, 120, 141, 142, 162, 170, 191, 199 et 203 .

En outre, un projet de loi a été validé en plénière au sujet de la nationalité. Il modifie la loi n°61-415 du 14 décembre 1961 portant Code de la nationalité telle que modifiée par les lois n°72-852 du 21 décembre 1972, n°2004-662 du 17 décembre 2004 et n°2013-654 du 13 décembre 2013. Les parlementaires ont aussi passé en revue le  projet de loi relatif à la protection des emblèmes de la Croix-Rouge, du Croissant-Rouge et du Cristal-Rouge. Lesdits projets de loi ont fait objet de délibération en séance plénière. Sous la conduite de la Présidente du Sénat, Kandia Kamissoko Camara, ces textes de loi ont été adoptés à l’unanimité des 90 présents sur  99 sénatrices et sénateurs.

Une sélection de Ruth ASSOKO

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Stop ou encore à la CPI ? Le sort de Gbagbo et Blé fixé ce 31 mars

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*