Engagement des jeunes, le modèle « youth institution for education », bilan à mi-parcours

youth institution
L'objectif fondamental de cette organisation est de garantir aux enfants une meilleure santé, une meilleure éducation (DR)

Né en 2014, youth institution a été lancé en avril 2018 par le fondateur Franck Goze. L’objectif fondamental de cette organisation est de garantir aux enfants une meilleure santé, une meilleure éducation. En somme donner à l’Afrique une nouvelle image. Selon Franck Goze : <<Nous visons également à élever le potentiel des jeunes. Dans cette optique youth institution a formé à ce jour 1200 jeunes sur le leadership et 21 formation au total ont été effectuées dans les pays ou nous sommes présents >>.

Au titre des actions, on compte  la sensibilisation dans les écoles et les prisons. À cet effet, << nous avons organisé une sensibilisation contre l’émigration clandestine au Maroc, 9 activités de sensibilisation dans 5 pays, des formations dans les prisons et la distribution de kits scolaires>>. Explique Franck Goze

Au titre des activités dans le domaine de la santé, << nous avons également à notre actif la visite et des dons aux malades de la lèpre de l’institut Raoul Folleraux d’Adzopé, la réhabilitation de l’hôpital de Zegnedougou au Burkina Faso, la réhabilitation d’un centre de protection de la petite enfance à Adzopé, un grand ménage dans l’école pour handicapés>> Poursuit – il.

Pour les activités au niveau de l’éducation youth institution a à son actif une journée éducative au Ghana, Maroc, Centrafrique. Le kit scolaire tour au cours duquel 928 enfants ont bénéficié de kits scolaires.

« Nous avons organisé des arbres de Noël et remis des cadeaux aux enfants de Toumodi et au Burkina Faso. » Ajoute le fondateur

Aujourd’hui youth institution compte 1228 bénévoles et est présent en Côte d’Ivoire, Ghana, Maroc, Burkina Faso, Mali, Sénégal, Centrafrique, France, USA, Canada, Niger, et au Togo.

 »La perspective cette année dite année du leadership c’est la formation de plusieurs jeunes au leadership. Aussi nous sommes apolitiques et menons nos activités sur fonds propres. Nous acceptons tout le monde, tout le monde peut adhérer à youth institution la seule condition est d’accepter d’être formé. » a t – il conclu

Delorès Pie

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Dossier/ Faux seins et  fausses fesses  pour plaire, une mode controversée 

1 Commentaire

  1. We’re a group of volunteers and starting a new scheme in our community.
    Your web site offered us with valuable info to work on. You’ve done a formidable job and our entire
    community will be grateful to you.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*