Fact checking/ La  multiprise « artisanale » est-elle dangereuse ?

|303 vues |
Image capture d'écran de la page (LMC)

La publication de la page Facebook Infos Sécurité  au sujet de la multiprise artisanale   a été examinée.

 La page Facebook ‘’infos sécurité’’ a publié le 10 juin 2019 à 18h19 ceci :                                               ‘’Ces images que vous voyez, d’aucuns me diront que c’est une multiprise. Mais, nous allons vous décourager. C’est la mort que vous avez chez vous. En réalité, ce fil transparent que vous voyez n’est pas fait pour supporter le courant qui le traverse. C’est un câble fait pour l’audio et vidéo, c’est même marqué dessus. Faisons attention, payons de bonnes multi prises ou la puissance est marquée sur la multiprise. Votre sécurité dépend de vous. ‘’

Cette publication est aimée 1238 fois, avec 756 commentaires et 3783 partages à la date du 13 juillet 2019. Dans les commentaires, les avis sont partagés. Certains internautes affirment avoir eu des désagréments avec l’utilisation de cette multi prise tandis que d’autres affirment n’avoir aucun problème avec son utilisation.

Est-il prouvé que cette multiprise artisanale vendue sur le marché à bas  prix est-elle dangereuse ?

 D’où vient cette information ?

Cette information a été publiée la première fois par la page Infos sécurité sur le réseau social Facebook le 10 juin 2019 à 18h19, elle a ensuite été partagée 3783 fois sur le même réseau social. Elle a également été publiée dans le groupe police secours Forum d’utilité public (703 like, 217 commentaires) sur Facebook le 17 juin 2019 .

 Nous avons contacté l’administrateur de la page Facebook Infos sécurités. Il se nomme  Gué Evariste et est formateur en sécurité et incendie. Il nous a confirmé être l’auteur des informations contenues dans cette publication et qu’il est arrivé à ces conclusions à l’issue d’une enquête réalisée par ses stagiaires auprès de certains ménages. Il affirme que le cabinet pour le compte duquel cette étude a été réalisée  n’a pas mis à sa disposition le rapport de ces investigations donc nous n’avons pas pu entrer en possession de ce rapport.

 Néanmoins, selon lui, les câbles utilisés dans la fabrication de cette multiprise sont destinées à l’audio-vidéo ce qui fait qu’ils ne peuvent pas supporter le courant du secteur (220 volt). Sur une photo fournie par lui on peut voir (photo).

Aussi poursuit-il, ne connaissant pas la puissance maximale de cette multiprise, les ménages qui l’utilisent s’exposent au risque d’incendie dans le cas où la puissance des appareils dépasserait la puissance de la multiprise.

Nos recherches en ligne n’ont pas permis de trouver des données numériques corroborant cette thèse. La multiprise indexée n’y apparait pas.

 Cependant, le site http://amet.org, site de l’association à but non lucratif Française AMET, spécialisée dans le service de santé au travail en France dans un de ses articles intitulé ‘’risque d’incendie, bonne utilisation multiprises’’ https://amet.org/risque-dincendie-bonne-utilisation-multiprises/ conseille d’utiliser les multiprises sécurisées comportant un interrupteur Marche/Arrêt lumineux qui permet d’éteindre tous les appareils en cas d’absence.

Pas d’interrupteur Marche/Arrêt lumineux, aucune puissance maximale exprimée

En l’espèce, la multiprise artisanale, sujet de notre fact checking que nous avons inspectée dans une quincaillerie à Abidjan ne comporte pas cet interrupteur Marche/Arrêt lumineux.

Absence d’interrupteur marche/arrêt lumineux sur la multiprise inspectée dans une quincaillerie à Abidjan. (LMC)

 De même, l’article scientifique indique que sur chaque multiprise est indiquée une puissance maximale acceptée exprimée en Watts (W). En pratique, la somme des puissances des appareils branchés sur la multiprise ne doit pas dépasser ce seuil. Or le constat est que dans le cas de notre multiprise, aucune puissance maximale exprimée en watts n’est mentionnée, du coup l’utilisateur n’a pas connaissance d’un quelconque seuil à dépasser. 

Lemediacitoyen.com a également  contacté  Fernand Tchoma, contrôleur en électricité dans un organisme accrédité par l’Etat ivoirien. Pour lui le type de conducteurs du circuit artisanal comme c’est le cas dans la multiprise indexée n’est pas utilisé dans le domaine électrique. « Il est plutôt utilisé pour un raccordement de sono et consort, les baffes, l’utiliser en électricité, c’est un danger à portée de main », informe-t-il. Parlant de la multiprise, le spécialiste indique que « pour un équipement devant être doté d’un circuit intégrant la prise de terre, cette multiprise n’est pas recommandée puisque c’est une prise deux pôles. Sinon ce qui est recommandé pour l’aspect sécuritaire ce sont des prises 2 pôles + terre. »

Cette prise de terre va servir à faire écouler tous ces petits courants de défaut, ce qui n’a pas été prévu sur la multiprise artisanale dont il est question.

 Ainsi on ne peut pas les utiliser sur des équipements qui ont besoin d’être connecté à une prise de terre. Parlant de source d’incendie, puisque ces multiprises sont fabriquées sans un contrôle respectant les normes.  À toute fabrication il y’a une norme, à savoir l’ampérage que cet équipement peut supporter. E qui n’est pas le cas avec la prise artisanale en question.

  Célestin Assoukrou, est électro technicien. Contacté par Lemediacitoyen.com, il déconseille cette prise artisanale.

 « En général ces prises artisanales sont fabriquées par des personnes ayant appris sur le tas et qui ne respectent pas les normes en la matière telle la norme NFC 15-100, elle régi les installations électriques basse tension, celles d’intérieur. Dans cette norme est indiqué le type de matériaux utilisables pour installer des prises électriques »

 En ce qui concerne le bois, selon cette norme, pour utiliser du bois pour une installation électrique, il faut le traiter préalablement de façon chimique, physique etc. et ce traitement est onéreux.

« Le bois utilisé dans ces installations artisanales ne bénéficie pas de ce traitement. Cette norme parle également des sections de câble ; la section fait référence à l’épaisseur du fil de courant. Il y a une section de câble recommandée en la matière. En effet, plus la multiprise est longue, plus on doit tenir compte de la section de la prise et la section de prise peut varier en fonction du nombre de multiprises installés », fait constater l’expert.

Il note par ailleurs que les câbles utilisés ne sont pas de bonne qualité ce qui peut constituer un danger. « En effet les fabricants ne font pas d’études sérieuses de tous les paramètres sécuritaires avant de réaliser ces prises ; (…) Ils utilisent des câbles de basse qualité ou des sections de câble basses pour faire leurs installations et là lorsqu’un câble est de basse qualité par rapport à ce que la norme recommande, sachant que le passage du courant génère la chaleur, lorsque des appareils seront branchés sur la multiprise et que le courant circulera, le câble se mettra à chauffer et vu que c’est du caoutchouc qui est autour du conducteur en question, si le conducteur commence à chauffer, le caoutchouc aussi si il n’est pas de bonne qualité ou si la section est petite peut brûler et c’est parti pour un début d’incendie »,fait observer l’expert.

 Cependant, il peut arriver que dans la confection de ces prises, les fabricants utilisent du matériel respectant les normes c’est-à-dire du bon matériel des câbles appropriés de même que les sections de câble et qu’elles ne soient pas dangereuses mais ce n’est pas le cas pour elle toute. En tant qu’électro technicien, je conseille d’utiliser des multiprises d’organismes certifiées par les organismes agrées. 

 

Conclusion : l’affirmation de la page info sécurité est correcte selon les experts interrogés et les sources numériques consultées.

Dans une publication, la page Facebook  »infos sécurité » a affirmé  »Ces images que vous voyez, d’aucuns me diront que c’est une multiprise. Mais, nous allons vous décourager. C’est la mort que vous avez chez vous. En réalité, ce fil transparent que vous voyez n’est pas fait pour supporter le courant qui le traverse. C’est un câble fait pour l’audio et vidéo, c’est même marqué dessus. Faisons attention, payons de bonnes multi prises ou la puissance est marquée sur la multiprise. Votre sécurité dépend de vous. ‘’

Au regard des sources numériques et des sources physiques, il appert que la multiprise électrique artisanale ne respecte pas les normes sécuritaires en la matière.

Cette mutliprise artisanale est méconnue des sources numériques. http://amet.org, site spécialisé dans le service de santé au travail en France dans un de ses articles intitulé ‘’risque d’incendie, bonne utilisation multiprises’’ conseille d’utiliser les multiprises sécurisées. Les caractéristiques énumérées ne se retrouvent pas dans la multiprise artisanale.

Des câbles pas adaptés selon les experts interrogés.

Selon Fernand Tchoma, contrôleur en électricité dans une structure étatique, le type de conducteurs du circuit artisanal comme c’est le cas dans la multiprise indexée n’est pas appropriéé dans le domaine électrique. Il est plutôt utilisé pour un raccordement de sono et consort, de baffes. L’utiliser en électricité, c’est un danger à portée de main.

De même pour Salomon Assoukrou, électro technicien, les câbles utilisés dans la confection de ces multiprises ne  sont pas de bonne qualité ce qui peut constituer un danger.

 

 

Nesmon Delorès PIE

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Analyse/  Taxe sur le mobile banking, une mesure contre l’inclusion des pauvres / Stephane Ganhi, économiste de développement, spécialiste de l’inclusion financière

Email


*