Pré-campagne électorale de 2025/Laurent Gbagbo investi candidat, s’engage pour un seul mandat

pré-campagne électorale de 2025
Laurent Gbagbo tenant une clé attestant de son consentement à être candidat de son parti à la présidentielle de 2025 (DR)

Pré-campagne électorale de 2025 en Côte d’Ivoire. Les états majors sont chauds bouillants. La candidature de Laurent Gbagbo, président du PPACI  est au cœur de l’actualité ivoirienne depuis la semaine du lundi 6 mai au 12 mai 2024.

Vendredi 10 mai 2025, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est officiellement investi par son parti, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI). Comme candidat à l’élection présidentielle prévue fin 2025. Ce, bien qu’il soit radié des listes électorales et donc pour l’heure inéligible. « J’accepte d’être votre candidat » pour la présidentielle prévue en octobre 2025, a annoncé Laurent Gbagbo lors d’une cérémonie de sa formation, le Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI).

Une fois élu en 2025, l’ex-président Laurent Gbagbo s’engage à faire un seul mandat  » Le premier engagement que je peux prendre devant vous, c’est que je vais faire un seul mandat pour fixer les clous. Je vais faire un seul mandat où tout sera bouclé », a affirmé le président du PPA-CI dans son discours. Poursuivant, il a plaidé pour la réconciliation des ivoiriens appelant les politiques  » à apporter l’apaisement aux ivoiriens ».

De son côté, la Commission Electorale Indépendante s’emploie au nettoyage.  Elle exhorte les officiers d’État civils à mettre à sa disposition la liste des électeurs décédés.

 »Pourquoi jusqu’à présent les officiers de l’état civil ne nous transmettent pas la liste des personnes décédées à l’occasion de la révision de la liste électorale ? (…) il faut que nous trouvions des solutions et puis les appliquer immédiatement parce que nous partons pour les préparatifs des élections de 2025  » interpelle  le président de la Commission Électorale Indépendante (CEI) Ibrahim Kuibiert-Coulibaly. Il s’est prononcé le mardi 07 mai 2024 au cours d’un atelier de  »réflexion sur le renforcement du processus de délivrance des actes de décès en vue de la révision de la liste électorale » à Yamoussoukro.

Pour clore les points saillants de l’actu hebdomadaire, ajoutons que les opérations de restitution des cautionnements électoraux démarrent à partir du 16 mai. L’ensemble des candidats aux élections locales de 2023, éligibles au remboursement de leurs cautionnements, se verront restituer leurs fonds à partir du 16 mai 2024. Cette restitution est faite conformément aux dispositions de l’ordonnance n◦2020-356 du 08 avril 2020 portant révision du code électoral. À cet effet, les candidats sont priés de produire une liste documentation afin de bénéficier du remboursement de leurs cautionnements.

Une sélection de Ruth ASSOKO

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Protection des données à caractère personnel, un expert plaide la  vulgarisation de la loi ivoirienne (Interview)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*