Laurent Gbagbo à Abidjan le 17 juin 2021, 11 dates marquantes  de son parcours politique

      Laurent Gbagbo à Abidjan le 17 juin 2021, éphéméride de quelques dates ayant marqué le parcours politique de l’ex-opposant de Félix Houphouët-Boigny. Devenu président, ensuite détenu en prévention à la Haye, les choix sont difficiles. Nous avons trié pour vous, onze dates en rapport avec son parcours politique. 

      19 et 20 OCTOBRE 1988 : Laurent Gbagbo est élu secrétaire général du FPI suite à un congrès constitutif clandestin dans la palmeraie de Dabou (au Sud Ouest d’Abidjan) au domicile de l’ancien maire de Guiglo, Gah Barnabé.

      30 AVRIL 1990 : Le FPI est reconnu parti politique officiel en Cote d’Ivoire. C’est l’époque de l’avènement du multipartisme. 

      OCTOBRE 1990 : Laurent Gbagbo est candidat malheureux face à Félix Houphouët-Boigny pour l’élection présidentielle. 

   26 OCTOBRE 2000 : Laurent Gbagbo prête serment en qualité de président élu de la république de Cote d’Ivoire.

   18 SEPTEMBRE 2002 : La gouvernance Gbagbo fait face à une rébellion armée  , la Cote d’Ivoire est divisée en deux.

     15 au 26 JANVIER 2003 : Accords de Linas-Marcoussis et de Kléber. Laurent Gbagbo perd l’essentiel de ses pouvoirs, remis à un premier ministre nommé à Paris.

    4 MARS 2007:  Signature de l’Accord politique de Ouagadougou. Guillaume Soro, l’ancien étudiant bras droit de Laurent Gbagbo, devenu chef rebelle est le nouveau Premier ministre. Avec pour mission de conduire à des élections apaisées 

    28 NOVEMBRE 2010 : Laurent Gbagbo reconnu élu président par le Conseil Constitutionnel et Alassane Ouattara, son rival, est reconnu élu par la Commission Electorale Indépendante et la communauté internationale. Les deux se disputent la victoire du second tour de la présidentielle. Des affrontements éclatent et font des victimes dans les deux camps. 

   11 AVRIL 2011 : Laurent Gbagbo est arrêté à  Abidjan par une coalition d’hommes en armes parmi lesquelles, des hommes proches d’Alassane Ouattara, l’armée française, et des soldats de l’Onu appelés « casques bleus ». Il sera ensuite conduit à La Haye au Pays-Bas après  quelques mois de détention à Korhogo

    31 MARS 2021 : Laurent Gbagbo est acquitté et blanchi par la CPI après une détention de plus de 9 ans. 

    17 JUIN 2021 : Il quittera Bruxelles son lieu d’hébergement par la CPI après la prison pour rentrer à Abidjan.

Armand Iré

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Enlèvements, agressions,... Une Ong interpelle Alassane Ouattara

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*