Obsèques d’Henri Konan Bédié/ La nation se mobilise ( revue hebdo)

obsèques
Début des obsèques d'Henri Konan Bédié en Côte d'Ivoire (DR)

Obsèques d’Henri Konan Bédié.  Le sujet domine  l’actualité ivoirienne de  la semaine du lundi 13 mai au 19 mai 2024. 

 Le Premier Ministre, Robert Beugré Mambé a conduit une  délégation de membres du gouvernement pour le premier jour des obsèques de l’ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié.  « Dès les premiers moments, le Gouvernement était aux côtés de la famille. Bientôt nous irons conduire notre papa, le Président Bédié à Sa dernière demeure. Bien avant d’y arriver. Il est tout à fait normal que le Premier ministre et l’ensemble des membres du gouvernement viennent apporter leur soutien à la famille explorée, à Maman Henriette Konan Bédié. Dire combien nous sommes avec vous. Nous partageons ensemble, le deuil qui frappe la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, particulièrement, nous sommes ici pour apporter le soutien à la famille », explique  le Ministre d’Etat, Kobenan Adjoumani.

Toujours  aux obsèques de Bédié, Simone Gbagbo,  souhaite à tout homme politique d’avoir l’itinéraire de Konan Bédié. Le Mouvement que dirige l’ex députée d’Abobo, a rendu hommage à l’ancien chef d’État, ancien président du PDC-RDA, Henri Konan Bédié à son domicile sis à Cocody.

« Henri Konan Bédié a été Président de la Côte d’Ivoire pendant des années. Et il était le Chef du PDCI RDA, premier parti ivoirien. C’est tout à fait normal que toute la nation s’associe pour lui porter témoignage. Et s’entende pour le conduire à sa dernière demeure de façon éclatante. Nous devons lui manifester cette affection et cet amour qu’on a ressenti pour lui. Il le mérite », indique Mme Gbagbo.

Ensuite, elle fait observer  qu’il : « a grandi, il est devenu Homme d’État, ministre, Ambassadeur, représentant sa nation à l’étranger. Ensuite il est revenu et est devenu Président de l’Assemblée nationale, Président du parti, le PDC-RDA après le décès du Président Houphouët-Boigny. Et après il a perdu le pouvoir dans la difficulté. Mais il n’a pas tourné le dos à sa nation ».

Accès à la santé maintenant. Le jeudi 16 mai 2024, devant la presse, Justin Koné Katinan, vice-président du PPA-CI a critiqué le  système médical ivoirien. Soutenant, au passage, qu’en Côte d’Ivoire, il y a un ratio d’un médecin pour 10.000 habitants. « Faux », rétorque le ministère de tutelle qui, dans un communiqué express, a démonté les affirmations du vice-président du PPA-CI. Avec des données susceptibles de confondre l’accusateur.

Pour terminer notre sélection de la semaine, regardons du côté du  lancement officiel de l’application des mesures d’interdiction du commerce ambulant sur les grandes artères.  Un communiqué du district autonome d’Abidjan publié le samedi 18 mai 2024 l’annonce pour «prochainement».

Une sélection de Ruth ASSOKO
Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Pression sur Gbagbo ou simple hommage à leur icône ? Les simonistes se mobilisent pour le 25 septembre 2021

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*