Affaire Simone Gbagbo, la levée du mandat d’arrêt ordonnée, extrait du document qui clarifie tout

Simone

   Affaire Simone Gbagbo. La deuxième vice présidente du FPI peut maintenant se déplacer en toute quiétude. Du moins s’il n’y a pas d’inconvénients selon le procureur. La  Cour Pénale Internationale ordonne la levée du mandat d’arrêt. Les détails.

   Dans un document en anglais notifié sur son site, la CPI abandonne le mandat d’arrêt émis à l’encontre de Simone Gbagbo.

La Chambre a accordé la demande de levée. Notre traduction de la demande donne ceci :

  « LA CHAMBRE PAR LA PRÉSENTE ACCORDE la demande ;ORDONNE que le mandat d’arrêt contre Simone Gbagbo cesse d’avoir effet ;ORDONNE au Procureur, au plus tard une semaine à compter de la notification de cette décision, soit pour confirmer que cette décision et la Demande peuvent être faites public, ou d’indiquer un délai dans lequel des informations complémentaires pertinentesà cette fin deviendrait disponible ;eORDONNE au registraire, dès que possible une fois cette décision rendue publique, d’informer tous les États qui ont été notifiés du mandat d’arrêt contre Simone Gbagbo que le mandat d’arrêt n’est plus en vigueur et de retirer les demandes d’arrestation et de remise.  » 

  Interrogé par lemediacitoyen.com, un avocat proche de Simone Gbagbo confirmé la levée. 

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
3ème chienlit, un air de Bujumbura (édito)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*