Accès à l’information, l’ONG Opinion Éclairée invite à une diffusion proactive des données publiques

Les volontaires de l'accès à l'information et de la lutte contre les fakenews (LMC)

DECLARATION N 001 RELATIVE A LA QUATRIEME JOURNEE INTERNATIONALE DE L’ACCES UNIVERSEL A L’INFORMATION

              L’ONG Opinion Eclairée (OP-E) pour l’Accès à l’information et la lutte contre les fakenews, éditrice du site Lemediacitoyen.com, rappelle à tous que depuis 2016, l’UNESCO a consacré le 28 septembre , Journée Internationale de l’Accès Universel à l’Information  .
Le thème retenu au niveau mondial cette année est « ne laisser personne pour compte » et au niveau national, les autorités ont opté pour le thème suivant : « Accès à l’information et Objectifs de Développement Durable ».
En Côte d’Ivoire, la loi d’accès à l’information d’intérêt public existe depuis le 23 décembre 2013. L’Article 7 Alinéa 2 de la Constitution ivoirienne consacre l’égal accès des citoyens à l’information.La Commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (CAIDP) est l’organe chargé de veiller à l’application de ladite loi.
Selon le constat émis par la CAIDP en 2018, les sites des ministères contiennent généralement l’organigramme ou la présentation du Ministère ou du Ministre. Seuls 4% des 29 sites de ministères étudiés ont fait figurer sur leur plateforme le budget alloué et les dépenses effectuées.
En 2016 et 2017, la CAIDP affirme avoir été saisie de 117 demandes de documents. L’organisation ajoute qu’elle a rendu 10 décisions et a permis par sa médiation, à la remise aux demandeurs des documents sollicités.
L’ONG Opinion Eclairée (OP-E) loue les efforts de sensibilisation de la CAIDP auprès des institutions et des populations.
L’ONG Opinion Eclairée (OP-E) considère que le faible taux de pro-réactivité des ministères et l’indisponibilité des données à temps réel est un risque d’expansion du phénomène des fakenews et ses conséquences désastreuses.

          Pour mieux lutter contre les fakenews, la disponibilité de la bonne information est nécessaire. C’est pourquoi l’ONG Opinion Eclairée privilégie l’éducation aux médias et au fact-checking à l’endroit des populations en général et des jeunes en particulier.
Par ailleurs, elle encourage la CAIDP à poursuivre ses efforts de sensibilisation auprès des organismes publics et des populations.
Elle lance un plaidoyer à l’endroit des organismes publics afin que ceux-ci rendent publiques les informations au regard de la loi du 23 décembre 2013.
          Aux populations, aux chercheurs, aux ONG, etc., elle les invite à s’approprier la loi de 2013 en demandant l’information dont ils ont besoin et les encourage à saisir la CAIDP en cas d’obstacles.
L’ONG Opinion Eclairée pour l’accès à l’information et la lutte contre les fakenews reste disponible en cas de besoin.

                                                            Fait à Abidjan, le 27 Septembre 2019
                                                                        Nesmon De Laure
                                                                                 La présidente

 

Lire aussi:
Candidature à la présidentielle, le piège du déverrouillage d’âge

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*