Émigration irrégulière, 2000 pertes en vie humaines en 2018, les médias invités à maintenir l’alerte

L' atelier de formation concerne les techniques d’investigation journalistique appliqués à la migration du 24 au 27 septembre à Yamoussoukro.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), en 2018, plus de 2000 personnes ont perdu la vie ou sont portées disparues en traversant la méditerranée. Avec ces chiffres alarmants, l’Unesco souhaite apporter sa contribution dans la lutte contre la migration irrégulière. L’organisation  compte le faire en renforçant les capacités des professionnels des médias.

Le bureau Unesco tient un atelier de formation sur les techniques d’investigation journalistique appliqués à la migration du 24 au 27 septembre à Yamoussoukro. Cet atelier rentre dans le cadre du projet de l’Unesco « Autonomiser les jeunes en Afrique grâce aux médias et à la communication ». 20 journalistes de différents organes auront leurs capacités renforcées. Les Hommes des médias de par leurs productions journalistiques contribueront à sensibiliser les populations sur les risques liés à la migration irrégulière. « L’atelier que commence ce jour (le 25 septembre 2019) est d’autant plus important qu’il permettra aux participants de revisiter un genre majeur de leur profession : le journalisme d’investigation.

Il est difficile, exigeant, il coûte cher, mais c’est le journalisme par excellence », a indiqué Agnès Kraidy, représentant le ministre de la Communication et des médias, lors de l’ouverture de l’atelier. Elle a remercié l’Unesco, à l’OIM et au ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’étranger. Laurent Guittey, administrateur OIM a instruit les journalistes sur les questions migratoires et celui du ministère de l’Intégration Africaine, Silué Pélardio, sur les actions de sensibilisation des populations et des accompagnements du gouvernement lors du retour des migrants revenus en Côte d’Ivoire.

N’Dri Koffi  

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Maroc, décès de 16 migrants dans un accident de la circulation

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*