Grand-Bassam/Le coronavirus comme un vieux souvenir (reportage photo) 

    Grand-Bassam. Cité balnéaire à une quarantaine de kms à l’Est d’Abidjan. Ici, la levée de mesures restrictives par le Conseil national de sécurité (CNS), en juillet 2020, rime avec  la fin de la pandémie du coronavirus…. dans les esprits.

Grand-Bassam
Sur les plages de plus en plus vides de l’ancienne capitale ivoirienne du fait la situation sociopolitique, la question de la Covid-19 n’est plus au cœur des préoccupations.

    Les mesures barrières, notamment le port du masque, la distanciation sociale et le lavage des mains,  sont désormais foulées aux pieds par les populations de cette localité. Nonobstant, le nombre de contaminés qui ne s’arrête pas . 

Grand-Bassam
Les élèves du collège moderne de Grand-Bassam qui prennent du bon temps sur la plage, sans masques ni règles de distanciation, rigolent dans l’insouciance de la Covid-19.

 

Lire aussi:
Grand-Bassam, crue de la lagune Ouladine, les riverains invités à la vigilance

      Au total, le pays compte 20.301 cas confirmés, 19.983 personnes guéries, 121 décès et 197 cas actifs au 17 octobre 2020.  Ce reportage photo, réalisé le 15 octobre 2020, illustre parfaitement cet état de fait.

Grand-Bassam
Comme nombre d’espaces au centre-ville, ce garbadrôme ( lieu de vente du garba, nourriture à base de semoules de manioc accompagnée de poissons frits), prisé par les populations ivoiriennes) accueille du monde sans toutes formes de protection.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les endroits les plus attractifs de la ville historique (la plage, le centre-ville…), le respect des mesures barrières est en grande partie méprisé. Les banques et certaines administrations sont les rares lieux où le port du masque reste obligatoire.

Grand-Bassam
Ils se comptent du bout des doigts, les personnes qui gardent à l’esprit, la nécessité du lavage des mains aux coins de rues

 

 

 

 

 

 

 

Manuel Seri

Lemediacitoyen.com

*Réalisé  dans le cadre du projet publication d’articles et de vidéos de sensibilisation sur la Covid-19. Projet mis en œuvre par l’Ong Opinion Éclairée, éditrice du média citoyen en partenariat avec la Fondation Roxa Luxembourg. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*