Cocody/Jeunes des partis politiques et acteurs de la société civile ivoirienne échangent sur la dimension anthropologique des conflits sociaux et politiques

   

    Le samedi 4 novembre a eu lieu le 3e numéro de graine de paix 2023 à Cocody. Il s’agit d’une table ronde organisée par la Fondation Rosa Luxembourg et l’Ong Opinion Éclairée. Le thème de la rencontre était « la dimension anthropologique des conflits sociaux et politiques causes et pistes de solution. » La rencontre s’est tenue à cocody et a vu la participation de plusieurs acteurs. Jeunes des partis politiques, acteurs de la société civile ect.

 

    Les panélistes Franck Éttien journaliste, vice président de l’UNJCI, consultant, spécialiste des questions politiques et Clémence Odjohou enseignante de philosophie, experte en sécurité et genre ont d’entrée de jeu défini ce qu’ils entendent par dimension anthropologique des conflits.

    Pour Clémence Odjohou, par dimension anthropologique des conflits, il faut entendre origine des conflits. Les conflits, ce sont les différences d’opinion entre différents groupes sociaux. Quant à Franck Étien, le terme conflit renvoie à la notion de violence. Et selon lui, lorsqu’on utilise le terme conflit social et politique, on souhaite dissocier les deux termes. En réalité l’homme est un être social et politique. 

    Aussi, les Panélistes ont parlé des causes des conflits sociaux et politiques. Selon Odjohou Clémence, ces conflits dans notre pays sont dus entre autres à une saturation foncière et à l’intervention problématique de l’état dans le règlement des conflits fonciers. Quant à Franck Etien, il a ajouté que « les discriminations sont également sources de conflis ». Pour lui, il y a un problème de la compréhension de la loi. Le tort des politiques est de ne pas mettre en œuvre des mécanismes pour expliquer les lois. Il convient de sacraliser nos institutions.

    Et pour conclure, Clémence Odjohou a souhaité que comme piste de solution pour résoudre les conflits, il faudrait que la femme soit autonome et que les jeunes soient dépassionnés. Elle souhaite que les questions de genre et de la gent féminine en général soient mises sur la table.

Les échanges ont vu l’interaction du public.

    Graine de paix est une idée de la Fondation Rosa Luxembourg. La Fondation Rosa Luxemburg est une association allemande d’analyse de la société et d’éducation politique. A travers son ″Programme ″Paix et Sécurité″, la Fondation a initié depuis Mai 2020 en Côte d’Ivoire des tables-rondes d’échanges dénommées ″Graines de paix″.

    En revanche, l’ONG Opinion Eclairée a vu le jour en 2019. L’association est majoritairement animée par des jeunes, et des jeunes femmes en particulier. Tous engagés de manière bénévole à promouvoir la gouvernance et la démocratie, le genre et le féminisme ainsi que le développement durable en Côte d’Ivoire.

 

Lire aussi:
Engagement politique des jeunes, la Friedrich Ebert questionne l'audace

Delores Pie

Lemediacitoyen.com 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*