Crise interne au RDR, une députée pro Soro claque la porte à 48h du congrès RHDP

|221 vues |
Crise interne au RDR, une députée pro Soro claque la porte à 48h du congrès RHDP
Crise interne au RDR, une députée pro Soro claque la porte à 48h du congrès RHDP

Olibe Célestine Trazere, députée d’Issia –Boguedia –Tapeguia  dans l’Ouest ivoirien  et Vice-présidente de l’Assemblée nationale ivoirienne, a claqué la porte du RDR le 23 janvier 2019. Elle a publié sa lettre de démission contenant une critique acerbe sur la gouvernance sur sa page Facebook ce 24 janvier.

La crise interne au RDR voit l’entrée en scène d’un autre poids lourd :  Olibe Célestine Trazere, députée pro Soro.  Elle a publié dans la soirée du 24 janvier une lettre de rupture.  L’objet et le destinataire de la lettre datée du 23 janvier sont sans équivoque. « Démission du RDR et de ses instances à  l’attention de madame la présidente du RDR, professeur Henriette Dagri Diabate ».

Au nombre des motivations, elle note un climat délétère et critique sévèrement la gouvernance Ouattara.

« Je dénonce la dissolution au secret de cet instrument politique en faveur d’un nouveau parti dont les débuts ne présagent rien de rassurant, car faisant resurgir les vieux démons du recul démocratique avec son corollaire d’emprisonnements arbitraires et de Procédure judiciaire incompréhensible au mépris du respect du statut de certains justiciables dont le député de Fresco, Alain- Michel LOBOGNON et le Député Jacques -Gabriel EHOUO », crie-t-elle son indignation.

 Puis de poursuivre : «  L’intolérance dont font preuve les gouvernants vis-à-vis de tous ceux qui manifestant des opinions contraires en les limogeant des fonctions publiques et politiques, l’instrumentalisation de la justice et des Forces de sécurité qui devraient être au service de tous, indiquent que loin d’être les rassembleurs que nous avons prétendus être, nous sommes devenus plutôt claniques et divisionnistes .Et de ce fait, nous conduisons inéluctablement notre peuple vers des horizons d’incertitude », dépeint-elle un tableau sombre de la démocratie.

Militante de première heure, la démissionnaire occupait avant sa lettre le poste de Secrétaire nationale adjointe chargée de la société civile du RDR. Elle était jusque là, secrétaire départementale adjointe du RDR d’Issia dans l’Ouest ivoirien. Célestine Trazere est également la présidente nationale de la vague 5 millions de femmes pour ADO et membre du Bureau politique du parti. Elle fait partie des militants qui donnent de la voix dans ce parti. 

Justice Vero

Lemediacitoyen.com

 

 

 

Lire aussi:
PDCI,  Konan Bédié  se débarrasse des «tontines  deux  bras»*, les conséquences

1 Trackback / Pingback

  1. RHDP ou PDCI ?  Bictogo met la pression  sur Jeannot Ahoussou - Le Mediacitoyen.com

Email


*