Journée internationale des droits de la femme, Nestlé combat l’analphabétisme des femmes

    La femme occupe une place très importante dans la société. Cependant ses droits sont piétinés, bafoués, pas respectés car la plupart d’entre elles ne les connaissent pas pour cause d’analphabétisme. NESTLÉ a organisé une journée à l’occasion de la célébration du 08 Mars pour rendre hommage à toutes ces braves dames. Le thème de cette journée « Briser les barrières à l’épanouissement des femmes ». C’était le vendredi 11 Mars 2022 , à son siège à Yopougon zone industrielle.

    Ce sont au total 1500 femmes affectueusement appelées les MAMANS MAGGI, qui ont bénéficiés des cours d’alphabétisation grâce au programme d’alphabétisation initié par Nestlé en collaboration avec UNESCO depuis 2017 dans le but de faire valoir le genre . Il faut dire que ce projet n’a pu laisser le ministère de la femme et de l’enfant indifférent, qu’il a délégué sa représentante chargé du genre Florence Tanoh. Elle a montré l’intérêt que son ministre accorde à ce projet d’alphabétisation et son besoin de les accompagner dans cette lancée.
Par ailleurs l’UNESCO et Nestlé ont mis en place un programme à deux volets dont le premier est prioritaire, c’est-à-dire le genre et le second n’est nul autre que l’Afrique. Selon le docteur Yves Marius Agou, le taux d’analphabétisme en Côte d’Ivoire serait de 47% au plan national et de 52% selon l’UNESCO . Mais aussi 85% des femmes dans le milieu rural , sont les plus touchées. C’est ainsi que les Mamans Maggi reçoivent des téléphones portables qui contiennent des applications, qui leurs permettent d’apprendre tout en vaquant à leur occupation.
 

    Le directeur général de NESTLÉ Côte d’Ivoire Thomas Caso nous laisse entendre que la femme occupe une place de choix au sein de son entreprise. Si bien qu’elle a la place majoritaire qui est de 9/16 postes. Par la même occasion Thomas Caso a déclaré qu’au sein de NESTLÉ les femmes enceintes sont accompagnées et prises en charges même après l’accouchement et reprennent toujours leurs postes.
« Ce programme d’alphabétisation est bienvenu. Aujourd’hui je sais lire et écrire . Je suis très heureuse et j’encourage mes sœurs à prendre part à ces cours d’apprentissage qui sont gratuits et les enseignants sont dynamiques et très sociables », c’est par ces phrases que samba Assetou a exprimé son intérêt vis-à-vis de ce projet d’alphabétisation et a par la même occasion salué et remercié les initiateurs de ce programme à savoir Nestlé et UNESCO.

    Au terme de cette journée dédiée aux femmes, à la valorisation de leurs droits par Nestlé, tous les participants ont bénéficié de la réalité virtuelle, pour pouvoir suivre la fabrication des cubes Maggi de la production jusqu’à la distribution.

 

Lire aussi:
Lycée moderne d’Abobo, plaidoyer pour plus d’activités extra-scolaires

Aïcha Ouedraogo 

 

Lemediacitoyen.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*