Analyse/ Candidature ou non de Ouattara en 2020, les raisons du flou

|289 vues |
Alassane Ouattara maintient allègrement le flou autour de sa candidature (DR)

       Depuis un certain temps, surtout après la visite de Alassane Ouattara dans le N’Zi, la probabilité de sa candidature en 2020  refait surface et fait couler bon d’encre et de salive. En tant qu’ observateur de la vie politique, j’ai ma lecture de la situation.

         Je peux me tromper mais à mon humble avis, Alassane Ouattara ne sera pas candidat pour l’élection présidentielle de 2020. Quand on lit ses déclarations depuis la cérémonie de Mo Ibrahim à la conférence d’avant-hier, on peut comprendre aisément que le Monsieur veut se retirer, se reposer, mener une vie avec moins de stress et de pression.  Le flou qu’il entretient obéit à une stratégie qui peut s’expliquer à deux niveaux :

1- Déjà affaibli par le départ de Bédié et de Guillaume Soro, Ouattara évite d’ouvrir trop vite une crise de succession 

Une crise qui va effriter sa famille politique. En effet, depuis un temps, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly apparait comme  le dauphin, tant la communication publique est à sa disposition. Dans le même temps, dans les sphères politiques favorables au RDR,  la carte du  Ministre Hamed Bakayoko est jouée.  Ce dernier apparait pour des partisans du parti au pouvoir comme ayant  la carrure nécessaire.  Dans les coulisses, l’idée  des primaires est évoquée pour désigner le candidat du RHDP unifié. Depuis un  temps aussi, les hommes de Kablan Duncan, le vice-président, ont quasiment baissé pavillon car selon des indiscrétions, il ne serait plus sur la liste des probables candidats. 

Ainsi donc Ouattara sachant qu’une crise longue fait plus de dégâts, il maintient le flou, tuant ainsi en chacun, la volonté de s’affirmer. Il prend donc le temps d’aplanir des potentiels différents avant de s’éclipser.

2- Ouattara travaille pour Soro comme Hollande l’a fait pour Macron

           C’est une option que peu d’observateurs regardent, mais elle est plausible et possible. En effet, les deux hommes n’ont pas de différents ( d’après eux-mêmes). Ouattara pourrait être en train de faire le jeu de Guillaume Soro contre le RHDP comme ce fut le cas en France entre Hollande et Macron. Ainsi donc : – Ouattara fait semblant de chasser Guillaume Soro  (en réalité il le libère) pour qu’il prenne de l’avance sur le terrain. – Ouattara entretient le flou au RHDP et donc empêche toute personne au RHDP de prendre ses marques et il les libère en retard comme dernièrement au Congo et celui qui y sort ne pourra pas rivaliser avec son réel pion. D’après certains observateurs, Ouattara pourrait donner les moyens au candidat du RHDP et les hommes à Guillaume Soro le moment venu.

            S’il s’avère que cette hypothèse est vraie, dans chaque jeux il y a des morts pour ceux qui se placent mal. Donc même dans un jeu clairement monté, il peut avoir mort et prison. C’est pour cela je demande à la jeunesse d’être moins extrémiste. Selon certaines indiscrétions, Gbagbo ne croirait pas à la rupture Ouattara – Soro d’où sa réticence à recevoir ce dernier. En attendant que le temps nous donne tort ou raison, que chacun veille sur ses enfants car les violeurs sont dans la place.

Alain Touré

Lemediacitoyen.com

 

Lire aussi:
Me N’Dri Claver, avocat de Blé Goudé : « Je ne comprends rien dans cette affaire »

Email


*