Passation de charges MIDD, Gnogbo Paul face au défi de la continuité 

    Passation de charges MIDD. Le mercredi 10 mars 2021 au siège du Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits (MIDD) à Marcory Hibiscus Abidjan s’est tenue la cérémonie de passation des charge entre le secrétaire national sortant Mesmin Komoé et le nouveau secrétaire général national élu récemment. La cérémonie a eu lieu en présence des membres du bureau exécutif et de la presse. Pour rappel, Gnogbo Paul, ancien secrétaire général adjoint du Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits a été élu secrétaire général national au cours de la dernière assemblée générale qui a eu lieu en février 2021.

     « Je voudrais rendre un vibrant hommage à  Mesmin Komoé qui a sorti notre syndicat de l’anonymat.  Grâce à lui on compte aux acquis de notre lutte, l’obtention d’une indemnité de logement, une bonification indiciaire, un projet de logement etc. Nous promettons de relever le défi de la dignité de l’instituteur et celui d’une école meilleure. » a déclaré Gnogbo Paul.

    Mesmin Komoé a quant à lui relever deux défis majeurs qui attendent le nouveau bureau exécutif avec à sa tête le secrétaire Gnogbo Paul. Il s’agit des défis de la consolidation de la solidarité au sein du MIDD et celui de faire progresser le mouvement. « Nous sommes passés de zéro au début à près de 35.000 militants aujourd’hui. Du travail a été fait, je compte sur vous pour l’approfondir. Vous devez relever le défi de la qualité de l’éducation dans notre pays. Je reste persuadé que vous aurez les moyens et la capacité pour faire progresser cette lutte. Nous serons toujours disponible pour vous aider » a laissé entendre le secrétaire général sortant. 

      La passation de charge s’est faite par la remise de la liste des membres du syndicat et la remise du cahier de charge par le secrétaire national sortant au nouveau secrétaire général.  Aussi a eu lieu son installation officielle dans le siège du secrétaire général national. 

      Une mini conférence de presse a bouclé la cérémonie. Répondant aux questions des journalistes Gnogbo Paul secrétaire général national en exercice du MIDD à dit vouloir faire de l’école ivoirienne une école performante. Une école tournée vers la production plutôt qu’une école tournée vers la consommation. Pour se faire,  il compte s’appuyer sur les autorités et sur les enseignants. Au nombre des actions à mener durant son mandat,  il compte faire une réflexion approfondie sur l’école afin de corriger le rang de la Côte-d’Ivoire.

        « Il faut sortir de ces pédagogies qu’on nous impose de l’extérieur.  Tant qu’on ne met pas le maître au centre de l’école, on ne peut pas produire de bons résultats. Il faut redonner au maître la puissance d’antan. Les cours de mercredi seront notre priorité. Il faut qu’on ramène la dictée.  Il faut mettre fin au recrutement des Instituteurs de niveau Bepc. Il faut également revoir l’indemnité de logement des enseignants qui ne cadre pas avec le coût de la vie actuelle » a-t-il égrené au nombres des revendications qui meubleront son mandat.

Délorès Pie

Lemediacitoyen.com 

Lire aussi:
Affaire violence conjugale à Yop, les avocats du mis en cause réagissent

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*