Décryptage/ Les stratégies gagnantes de Mabri Toikeusse et de Guillaume Soro

|268 vues |
Décryptage/ Les stratégies gagnantes de Mabri Toikeusse et de Guillaume Soro
Mabri Toikeuse et Soro Guillaume au cours de la présentation du plan de développement 2012-2015 à l'assemblée nationale (ph: DR)

La semaine dernière a été marquée politiquement par les stratégies gagnantes de deux personnages politiques que sont MABRI TOIKEUSSE et Guillaume SORO.

1- MABRI et l’esquive de la dissolution des partis politiques membres du RHDP.

Avant le 22 décembre 2018, sur toutes les lèvres des responsables du RHDP, la communication était axée sur la dissolution des partis politiques membres à partir du 26 Janvier 2019. Au cours de son bureau politique, Mabri a coupé court en disant que son parti, l’UDPCI n’allait pas être dissout car la dissolution n’était pas à l’ordre du jour.

En le disant, Mabri a réussi un grand coup politique qui le sauve et met en difficulté le RDR qui croyait avoir réussi un coup.

En effet, pendant qu’ils attirent Mabri dans la dissolution, certains haut cadres du RHDP activent une dissidence avec Francis Guei et renforce l’influence de Meambly dans la région ; l’objectif étant de faire de Mabri un Général sans troupes et tuer en lui sa velléité de candidature à la présidentielle de 2020. Ayant esquivé ce coup, Mabri met  à mal la dissidence( leur seul argument : Mabri veut liquider le parti ) et surtout oblige le RDR à faire son jeu car une sortie de L’UDPCI du RHDP après le PDCI serait un échec total que le RDR ne veut admettre. Dorénavant, c’est Mabri qui mène le jeu au RHDP et il en a conscience.

2-Guillaume SORO et la stratégie de l’émiettement pour atteindre l’objectif.

Au cours de la semaine, nous avons vu un communiqué du MVCI de Sékongo Félicien qui nommait l’honorable Alain Lobognon. Ce communiqué qui voulait dire que tous les cadres du camp SORO ne sont pas au Raci a fait jubiler beaucoup qui voyaient en cela une crise entre certains lieutenants de Guillaume SORO. Il n’en est rien. C’est la stratégie de l’émiettement.

À la réalité, Guillaume SORO se bétonne vis à vis du RHDP en devenir et du PDCI en cas d’union avec lui dans la plateforme de BÉDIÉ.

Vis à vis du RHDP, il s’agit d’avoir au moins deux groupes parlementaires acquis à sa cause en plus des groupes parlementaire PDCI et de voix populus qui le soutiendraient au cas où. Et vis à vis du PDCI, il s’agit d’aller dans une tontine avec plusieurs « bras » comme on le dit à Abobo. Comme il avait émietté le MPCI pour avoir le MPIGO ET LE MJP afin d’avoir plusieurs voix à la table de négociation, c’est la même chose pour avoir plusieurs voix dans la plateforme si elle a lieu.

Pour 2020, chacun peaufine sa stratégie en se méfiant de l’autre car personne n’a confiance en personne surtout que la position du FPI et celle des cadres du PDCI au RHDP ne sont pas claires.

Alain Touré

Lemediacitoyen.com

Lire aussi:
Reportage/Abidjan, deux nuits dans la peau d’une prostituée

Email


*